Olivier Marchal
Olivier Marchal

Olivier Marchal et Bruno Wolkowitch se connaissent depuis dix ans. Au théâtre de La Pépinière, les deux acteurs mettent leur complicité au service de Pluie d'enfer. Entre flashback, interrogatoire de l'IGS et monologues "pensés comme des confessions à un curé", l'étau se ressert sur ces deux flics de Chicago au bord du gouffre. Un polar diabolique signé Keith Huff — par ailleurs co-producteur de la série Mad Men — sur une mise en scène de Benoît Lavigne.

Vous avez été flic dans la vie, à l'écran et sur les planches. N'avez-vous pas envie de changer ?

Olivier Marchal: On est un peu victime de sa tête. J'aime ce genre, j'ai grandi avec et j'ai une vraie tendresse pour les films noirs. J'avais décidé de lever le pied sur les rôles de flics avec, par exemple, Le fils à Jo, mais la pièce m'a parlé. J'ai pris ça comme un exercice de style.

Qu'est-ce qui vous a convaincu ? Que Daniel Craig et Hugh Jackman jouent la pièce à Broadway !

Olivier Marchal: Plus sérieusement, c'est le texte qui m'a plu, sa violence, sa noirceur, dans lesquelles je retrouve la douleur d'exercer ce métier. Etre flic, c'est comme passer dans une moissonneuse-batteuse.

Qui sont ces deux flics que vous jouez avec Bruno Wolkowitch ?

Olivier Marchal: Il ne vaut mieux pas croiser leur chemin. Bruno interprète un flic alcoolique, borderline, qui essaie de rentrer dans le droit chemin. Mon personnage est une tête brûlée qui se drogue, rackette des prostituées... et qu'une bavure va faire tomber dans une hystérie de violence.

Porter un polar sur scène change-t-il les codes du genre ?

Olivier Marchal: Tout est fait comme un film. Keith Huff explique avoir écrit un film d'action destiné à la scène. La bande-son, les bruitages sont importants, comme au cinéma.

En tant que scénariste de polar, avez-vous retouché le texte ?

Olivier Marchal: On a fait en sorte que ça sente la sueur, le sang et l'urine, comme dans les commissariats, avec un langage de rue, moins littéraire que ne l'est la traduction.

-----

Keith Huff / Benoît Lavigne, Pluie d'enfer, Théâtre de La Pépinière, 7 rue Louis-le-Grand 75002 Paris, Tél: 0142614416.