The Daily
The Daily

The Daily, le journal numérique de langue anglaise conçu exclusivement pour l'iPad, a été dévoilé ce mercredi au Musée Guggenheim de New York.

Imaginé conjointement par le président-fondateur d'Apple, Steve Jobs, et par le magnat des médias Rupert Murdoch — qui contrôle notamment via son groupe News Corporation le Wall Street Journal, le Times, le Sun, le New York Post, ainsi que la chaîne de télé Fox news et le site internet MySpaceThe Daily devait initialement être lancé au Musée d'art moderne de San Francisco le 19 janvier dernier mais diverses raisons techniques, et peut être aussi le congé à durée indeterminée de Steve Jobs pour problèmes de santé, ont retardé la date de lancement. C'est Eddy Cue, responsable des services Internet, qui représente Apple lors de la conférence présidée par Rupert Murdoch.

Après The Project, un magazine culturel mensuel à 3 dollars lancé en décembre dernier par le milliardaire britannique Richard Branson, patron du groupe Virgin, The Daily est le second titre de presse disponible exclusivement sur l'iPad. Bénéficiant d'un budget de quelque 30 millions de dollars (22 millions d'euros) et élaboré à New York par une équipe de quelque 120 personnes actuellement dirigées par Jesse Angelo (rédacteur en chef du New York Post) et Pete Picton (rédacteur en chef du Sun), ce quotidien payant d'un nouveau genre utilise toutes les ressources offertes par les dernières technologies de l'information et de la communication: graphiques, sons, images, vidéos, internet, réseaux sociaux, etc.

The Daily exclusivement sur iPad

The Daily — qui affiche aujourd'hui une première Une consacrée à l'Egypte avec ce titre: La chute d'un Pharaon, et six rubriques (actualités, opinions, potins, arts & vie, jeux & applications, sports) — est décliné uniquement en version numérique digitale, c'est-à-dire sans aucune autre édition sur papier ou sur le web, et exclusivement sur l'iPad, la tablette multimédia tactile d'Apple qui sort parallèlement la version 4.3 de son IOS (système d'exploitation) pour iPad, iPod et iPhone. Rupert Murdoch estime son coût de production à 500.000 dollars par semaine. L'abonnement "push", c'est-à-dire à paiement et livraison immédiats gérés par l'iTunes Store d'Apple directement sur l'iPad, s'élevera à 0,99 dollar pour sept numéros par semaine, ou 39,99 dollars pour 365 numéros par an, l'objectif étant d'atteindre 500.000 abonnés au cours des cinq prochaines années.

Très hostile aux agrégateurs gratuits type Google News, et après la mise en place d'un système de péage payant intégral pour la version en ligne de ses grands titres de presse comme le Wall Street Journal et le Times (ce qui leur a fait perdre près de 90% de leur audience sur internet), Rupert Murdoch se lance dans cette nouvelle voie. La réussite, ou l'échec, de The Daily sera suivie de près par tous le secteur des médias qui cherche désespérément un nouveau modèle pour la presse d'information en ligne. De récentes études tenderaient à montrer qu'une partie des lecteurs seraient prêts à payer pour recevoir des actualités de qualité sur les nouveaux terminaux de lecture type iPad, dont on prévoit 40 millions d'unités vendues dans le monde d'ici fin 2011 et 100 millions d'ici fin 2015.

Kiosques numériques

À noter que Google, qui développe le système d'exploitation Android pour téléphones et ordinateurs, travaille de son côté à une tablette multimédia tactile concurrente de l'iPad ainsi qu'à un kiosque numérique qui devraient eux aussi offrir la possibilité d'acheter et de lire directement livres, journaux et magazines. Des librairies en ligne comme Amazon et Barnes & Noble commencent également à offrir des périodiques accessibles sur leurs liseuses électroniques (Kindle et Nook). En France, le kiosque numérique Relay (enseigne du groupe Lagardère, propriétaire de Hachette) propose environ 500 titres de presse disponibles via une application téléchargeable sur l'App Store d'Apple. Les principaux quotidiens nationaux (L'Équipe, Le Figaro, Libération, Le Parisien, Les Échos) et trois magazines (L'Express, Le Point et Le Nouvel Obs), développent également un kiosque numérique à péage pour la presse d'information française, ceci surtout pour tenter de contrer Google News qui agrège et diffuse gratuitement leur infos sur internet. Les mêmes sont en outre partis en guerre contre Apple qui envisage de prélever 30% de commissions sur chaque abonnement souscrit et distribué par la plateforme iPad / iTunes.