Calamity Jane
Calamity Jane

Elle s'habillait en homme, portait des armes, maniait le lasso, buvait, fumait, jurait: Calamity Jane a écrit sa légende.

Le musée de la Poste consacre à ce personnage hors norme, né Martha Canary en 1856, une exposition intitulée Calamity Jane, Mémoires de l'Ouest.

En robe ou en cow-girl, une cinquantaine de clichés de Calamity Jane, accompagnés de témoignages d'époque, rendent compte de son parcours d'aventurière dans un décor de saloon du Far West. Celui d'une femme d'action qui côtoya Buffalo Bill et Wild Bill Hickok, s'enrôla, déguisée en homme, dans le fameux 7e régiment de cavalerie aux côtés du général Custer, convoya du bétail, participa à la ruée vers l'or, se prostitua dans les bordels, fît la guerre aux Indiens et finit par s'exposer dans des spectacles de foire au point de devenir une légende du Grand Ouest américain.

Elle n'avait pas encore vingt ans que sa vie aventureuse dans les contrées du Wyoming, du Dakota, du Montana ou du Colorado, faisait déjà l'objet de récits dans les journaux de l'époque, avant d'être popularisée dans le monde entier à travers d'innombrables livres, films et bandes dessinées. Les dessins sont de Morris sur un scénario de René Goscinny.. Une avant-gardiste, mère de surcroît, comme en témoigne le manuscrit controversé des Lettres à sa fille.

------

• Exposition Calamity Jane, Mémoires de l'Ouest, jusqu'au 12 mars 2011 au Musée de la Poste, 34 boulevard de Vaugirard 75015 Paris, Tél: 01.42.79.24.24.

• Gregory Monro, Calamity Jane, Mémoires de l'Ouest (Éditions Hoëbeke).

• Calamity Jane, Lettres à sa fille (Éditions Rivages).

• Morris et Goscinny, Calamity Jane (30e album de Lucky Luke, Éditions Dupuis).