Musée du Louvre
Musée du Louvre

Que peut bien faire le Louvre durant le XVIIIe siècle ? Quelque peu éclipsé par le Château de Versailles à partir du milieu du règne de Louis XIV, le palais historique des rois de France ne reviendra sur le devant de la scène qu'en devenant un musée au lendemain de la Révolution.

Pourtant, comme le montre l'exposition de Guillaume Fonkenell, le Louvre fourmille d'activités et loge une société composée de boutiquiers, d'artistes et de grands aristocrates. On réalise alors que l'aspect du palais était bien différent d'aujourd'hui il y a 250 ans. Laissée inachevée par Louis XIV, une grande partie des bâtiments n'était pas loin de la friche de chantier ou du terrain vague. Des cahutes avaient fleuri sur ses flancs et on se livrait à toute sorte de commerce sous ses guichets. Peu étonnant, dans ces conditions, que les lieux aient inspiré à Hubert Robert, bientôt nommé conservateur du futur musée, ses vues fantaisistes du palais ruiné.

Un des autres mérites de l'exposition est de nous montrer comment il aurait pu devenir, en présentant des projets plus ou moins fous d'agrandissements ou de nouvelles constructions. Les exemples les plus impressionnants sont sans doute les plans de réaménagement des jardins des Tuileries, transformés selon les uns en place grandiose, accueillant selon les autres un opéra.

À côté de ces fantasmes d'architectes, on se dit que la pyramide de Peï est finalement très sage...

------

Exposition Le Louvre au temps des Lumières, jusqu'au 7 février au Musée du Louvre, 75001 Paris, Tél: 01.40.20.50.50.