Louis Bayard
Louis Bayard

Après s'être intéressé à Edgar Poe avec succès (Un oeil bleu pâle, éditions Pocket), voici que l'écrivain américain Louis Bayard se penche sur le cas d'un autre personnage historique: le célèbre Vidocq.

Est-ce parce que son patronyme sonne si français que l'auteur parvient à nous embarquer dans ce thriller historique aux accents "titi parisien" ? Le policier mythique Vidocq est ici embarqué dans une affaire qui trouve son origine à la Révolution française. Louis, le dauphin, et fils du roi guillotiné, emprisonné et mort à l'âge de 10 ans, pourrait bien être vivant. Vidocq, aussi mal fagoté et faussement naïf que l'est le lieutenant Colombo, part sur ses traces.

Louis Bayard captive le lecteur avec des descriptions bluffantes du Paris du XIXe siècle. Entre ruelles malfamées peuplées de catins gouailleuses et une aristocratie déchue cachée ici ou là, on se laisse prendre avec délectation par la plume captivante et toujours juste de cet auteur qui a décidément un talent certain dans l'art du dialogue et des rebondissements.

Un auteur à suivre.

-----

Louis Bayard, La Tour noire (Éditions Le Cherche Midi).