Charles Burns
Charles Burns

Révélé par la revue américaine Raw, dirigée par Art Spiegelman (Maus), Charles Burns s'est fait un nom dans la bande dessinée d'avant-garde avec ses romans graphiques Black Hole et Big Baby.

Avec Toxic, hommage au célèbre personnage d'Hergé, Tintin, qu'il revisite en punk dépressif, et premier volet d'un diptyque qui opère d'incessants va-et-vient entre rêve et réalité, il opte — une première - pour le récit en couleur et plonge le lecteur dans un cauchemar à faire froid dans le dos.

Doug est étudiant et évolue dans les cercles punks. Un matin, il se réveille et voit son chat, pourtant décédé, se précipiter par un trou dans le mur de sa chambre. Alors qu'il commence à le suivre, hésitant, il se retrouve dans un univers parallèle peuplé d'étranges lézards hostiles. Se mêle alors à la découverte de ce nouveau monde le souvenir d'une jeune femme devenue depuis peu sa petite amie.

-----

Charles Burns, Toxic (Éditions Cornélius).