Google / Hachette
Google / Hachette

Après quatre années de contentieux avec les milieux conservateurs du Syndicat National de l'Édition (La Martinière-Le Seuil, Gallimard,...), Google a finalement signé un protocole d'accord avec le numéro 1 du secteur en France, Hachette Livre (groupe Lagardère), maison mère de nombreux éditeurs français comme Fayard, Grasset, Calman-Lévy ou encore Stock.

Selon cet accord, le premier du genre en France, quelque 50.000 titres épuisés de Hachette Livre, soit environ 70% du fonds, seront numérisés par Google. Arnaud Nourry, PDG de Hachette Livre, précise que cet accord "équitable, équilibré et respectueux du droit d'auteur" n'est pas exclusif et pourrait aussi, à terme, concerner les nouveautés publiées par le groupe. Aux Etats-Unis — où l'édition numérique représente désormais 10% du marché et 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires — Hachette USA vient d'ailleurs de conclure un accord de ce type à la fois avec Google et avec Apple, ce dernier assurant la distribution des e-books pour l'iPad sur son iTunes Store.

Les ouvrages seront mis à disposition du public soit sous forme de livres numériques téléchargeables sur la plateforme en ligne Google Editions, soit réimprimés à la demande. Ils seront également mis à disposition d'institutions publiques comme la Bibliothèque Nationale de France (BNF). Cette dernière, malgré son incapacité à numériser le patrimoine de langue française, ne souhaite pas travailler directement avec la firme américaine.

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui voudrait mettre en place une stratégie commune de l'ensemble du secteur de l'édition française, a tenu a rappeller que "les questions de la numérisation et des droits des oeuvres indisponibles font l'objet d'un travail commun entre l'ensemble des éditeurs, les auteurs et le ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre des "Investissements d'Avenir", afin de préserver au mieux les droits de la création, les intérêts économiques de la filière, y compris les libraires, et les attentes du public".

Le projet Google Livres, lancé fin 2004, a déjà permis de numériser et d'offrir gratuitement sur internet près de 15 millions d'ouvrages issus du fonds des plus grandes bibliothèques américaines et européennes.