Keith Richards
Keith Richards

A peine sorti, et déjà en tête des ventes aux Etats-Unis et en Angleterre. Life, ma vie avec les Stones, une somme de plus de 500 pages, co-écrite par Keith Richards et James Fox, retrace le parcours unique et apocalyptique du guitariste star du plus célèbre groupe de rock au monde, les Rolling Stones.

Touchant parfois, lorsqu'il évoque la mort de son fils né en 1976 et décédé peu après, souvent sans concession — sur la drogue, le succès, et les inimitiés au sein du groupe — Life prend la tournure d'une véritable bible de la rockstar, mêlant gloire, succès, excès et dérapages.

De son enfance modeste à Dartford (Angleterre), la ville des fous, à sa rencontre avec son copain d'école primaire Mick Jagger, de son amitié avec John Lennon à son incompréhension croissante avec Mick, le leader encombrant du groupe, "The human riff" offre un ouvrage surprenant, très loin des hagiographies consensuelles et sans saveur pour statues vivantes.

Une autobiographie qui a aussi le mérite de remettre le génial musicien à sa juste place dans le panthéon des guitaristes, celle d'un fan des grands anciens: Chuck Berry, Robert Johnson et Muddy Waters, qui firent de lui un guitariste de rythm'n blues plus qu'un rockeur. Enfin, à l'image du couple John Lennon / Paul McCartney, il prend un malin plaisir à remettre les choses à leur place concernant Mick Jagger, dont il égratigne plus d'une fois l'image.

Car s'il ne devait rester qu'un souvenir des Rolling Stones, nul doute qu'il s'agirait de l'hymne rock de toute une génération, le tube Satisfaction. Et ce titre, c'est bien Keith Richards qui l'a composé.

-----

Keith Richards et James Fox, Life, ma vie avec les Stones (Éditions Robert Laffont).