Rachid Bouchareb
Rachid Bouchareb

Service d'ordre imposant, manifestations autour du Palais des Festivals, controverse sur la description des massacres de Sétif, en Algérie, en 1945... Avant que quiconque n'ait pu voir une seule image du nouveau film de Rachid Bouchareb, Hors-la-loi déclenchait en mai dernier sur la Croisette de très vives réactions. Lundi dernier encore, à Marseille, une avant-première s'est également déroulée sous tension.

Fresque familiale et historique couvrant quatre décennies, le cinquième long métrage du réalisateur d'Indigènes s'attache à montrer la destinée de trois frères algériens installés avec leur mère dans un bidonville de Nanterre après la Seconde Guerre mondiale. Deux vont choisir l'engagement dans la lutte armée pour l'indépendance de leur pays, le dernier s'inscrivant dans l'ascension sociale via l'organisation de combats de boxe et la gestion d'établissements interlopes à Pigalle.

Si Rachid Bouchareb croque la petite histoire dans la grande, où les différents cheminements au sein de la fratrie servent de toile de fond pour raconter les étapes de la lutte pour la décolonisation sur le territoire français, le réalisateur dépeint également la dynamique d'une révolte qui finit par frapper sans distinction.

Le casting Bouajila-Zem-Debbouze, qui avait remporté le Prix collectif d'interprétation masculine à Cannes en 2006 pour Indigènes, est une nouvelle fois irréprochable. Mention spéciale à Jamel Debbouze, étonnant dans un de ses meilleurs rôles dramatiques.

-------

Rachid Bouchareb, Hors-la-loi, avec Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Sami Bouajila.