Nuit des étoiles
Nuit des étoiles

Ce week-end, du 6 au 8 août, se déroule la vingtième édition de la Nuit des étoiles. Les passionnés d'astronomie, amateurs et professionnels, se retrouvent partout en France, mais aussi ailleurs dans le monde, pour scruter ensemble les milliards d'étoiles de la voûte céleste. Lorsque le soleil sera couché, au moment de la nuit la plus noire, jumelles, lunettes et télescopes se tourneront alors vers la Voie lactée et chacun pourra admirer Vénus, Mars, Neptune, Saturne, Jupiter, Uranus ou encore la galaxie d'Andromède. Ce sera aussi surtout l'occasion d'observer les étoiles filantes qui illumineront le ciel, sans oublier, comme le veut la tradition, de former un voeu silencieux lors du passage d'une étoile.

C'est en effet au mois d'août de chaque année que la course de la Terre croise celle de la comète Swift-Tuttle avec sa traînée de poussières d'étoiles. Une partie d'entre elles, les "Perséides" — elles viennent de la Constellation de Persée — pénètrent à 200.000 km/heure dans l'atmosphère en se consumant, formant ce qu'on appelle des étoiles filantes, ou Météores. La pluie de Perséides devrait atteindre cette année son apogée dans la nuit du 12 au 13 août, mais le spectacle devrait commencer dès ce week-end, avec sans doute plusieurs dizaines ou centaines d'étoiles filantes visibles à l'oeil nu depuis la terre, notamment grâce à la période propice de la nouvelle Lune qui promet une nuit très noire. Reste qu'il convient toutefois de s'éloigner des villes et de leur pollution lumineuse pour avoir les meilleures conditions de visibilité. Les véritables passionnés se déplaceront ainsi jusque dans les déserts d'Afrique pour mieux voir l'embrasement des étoiles.

Plusieurs manifestations scientifiques se tiendront à l'occasion de cette 20e Nuit des étoiles, comme l'ouverture du plus haut poste d'observation de Paris, situé au 56e étage de la Tour Montparnasse, le Marathon des Sciences de Fleurance qui programme douze heures non-stop de conférences et débats avec des chercheurs, ou encore l'ouverture au public de l'Observatoire de Midi-Pyrénées, au sommet du Pic du Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées).

Le vingtième anniversaire de cette Nuit des étoiles sera également marqué cette année par une autre célébration: celle des vingt ans de la mise en orbite du télescope spatial Hubble, qui a quitté la Terre le 24 avril 1990. C'est en partie grâce à ses nombreuses et spectaculaires images des galaxies, planètes et autres nébuleuses que les scientifiques ont avancé dans leurs travaux, mais aussi que le grand public s'est familiarisé ces dernières années avec l'astronomie.

Aujourd'hui, quelque 100.000 Français sont désormais curieux d'observer régulièrement planètes et étoiles filantes, et plus de 300 associations et clubs d'astronomie regroupent environ 35.000 adhérents. Parmi les clubs les plus connus, citons entre autres Planète Sciences (ex ANSTJ) et l'Association Française d'Astronomie (AFA), qui organisent des ateliers pédagogiques et mettent leur matériel d'observation à la disposition des néophytes.

--------

Nuit des étoiles 2010, "Génération Hubble", infos générales et carte de France des rendez-vous sur www.afanet.fr.