La Série Noire
La Série Noire

La Série Noire est une collection de polars et de romans policiers des Éditions Gallimard fondée en septembre 1945 par Marcel Duhamel (1900-1977).

La dénomination "Série Noire" est due à Jacques Prévert. Au lendemain de la guerre, cette collection popularise le très noir roman policier américain auprès du public français, avec des auteurs phares comme entre autres Dashiell Hammett (La Clé de Verre, Le Faucon maltais, La Moisson Rouge,...), Raymond Chandler (Le Grand Sommeil, Adieu, ma Jolie, La Dame du Lac — traduit par Boris Vian en 1948), David Goodis (Sans espoir de retour), James Cain (Dans la Peau), Horace McCoy (Un Linceul n'a pas de poches, Adieu la vie, adieu l'amour), Jim Thompson (Cent Mètres de Silence, 1275 âmes — numéro 1000 de la série), Chester Himes (La Reine des pommes), Richard Matheson (Les Seins de Glace), Don Tracy (Tous des vendus), William Riley Burnett (Le Petit César, Quand la ville dort), Robert Bloch, Ed McBain, Donald E. Westlake, Jonathan Latimer, Ian Fleming (auteur des James Bond), etc...

Toutefois, certains auteurs mythiques des débuts sont aussi anglais comme Peter Cheney (La Môme Vert-de-Gris, Cet homme est dangereux — les deux premiers titres de la Série Noire) ou James Hadley Chase ( Pas d'orchidées pour Miss Blandish). Quelques Français, tels Albert Simonin (Touchez pas au grisbi !), José Giovanni (Le Trou), Jean Amila (La Lune d'Omaha), Auguste Le Breton (Du Rififi Chez les Hommes) ou encore Pierre Siniac (Les Morfalous) y tiennent également une place de choix.

Marcel Duhamel — auteur d'un "Manifeste de la Série noire" où il prévient le lecteur que ses livres "pleins d'immoralité, de violence, de haine et d'amour bestial" ne "peuvent pas être mis sans danger entre toutes les mains" — traduit lui-même plusieurs auteurs. Selon lui, les romans de la Série Noire, qui rompent avec la langue académique et la conduite conventionnelle des enquêtes menées dans les romans policiers traditionnels (Arthur Conan Doyle, Agatha Christie, Gaston Leroux,...), doivent être "durs, dynamiques, sensuels". En 1949, il lance une collection parallèle, plus tournée vers le suspense et l'angoisse, intitulée "Série blême" dont le premier titre publié est J'ai épousé une ombre de William Irish. La "Série blême", qui compte seulement 22 titres, se distingue de la "Série noire" par une jacquette de couleur rouge et verte, en place de la célèbre couverture noire encadrée de blanc avec le titre en jaune, dessinée par Germaine Duhamel.

Au cours des années '60, la Série noire paraît au rythme de 96 titres par an avec des tirages allant de 50.000 à 100.000 exemplaires.

À partir des années '70, la collection contribue à révéler les auteurs français dits du "Néo-Polar", animés par des préoccupations sociales et politiques et mettant souvent en scène des marginaux ou des terroristes: Jean-Patrick Manchette (L'Affaire N'Gustro inspiré de l'affaire Ben Barka, Nada), A.D.G. (La Nuit des grands chiens malades), Thierry Jonquet (La Bête et la belle, numéro 2000 de la série), Jean-Bernard Pouy (futeur créateur de la collection Le Poulpe), Jean-Pierre Bastid, Didier Daeninckx,...

Après le décès de Marcel Duhamel, survenu en 1977, la Série Noire commence à décliner, même si quelques auteurs, tels entre autres Jérôme Charyn (Kermesse à Manhattan, Marilyn la Dingue, Zyeux-bleus), connaissent un certain succès. De nouvelles collections concurrentes, comme par exemple Rivages/Noir, apparaissent chez d'autres éditeurs. La collection des éditions Gallimard est dirigée successivement par Robert Soulat (1977 à 1991), Patrick Raynal (1991 à 2004) et, depuis 2005, par Aurélien Masson.

À noter que la collection comprend quelques hors-série, dont notamment Le Livre de cuisine de la Série noire par Arlette Lauterbach et Alain Raybaud (1999) et Le Livre des alcools de la Série noire par Arlette Lauterbach et Patrick Raynal (2001).

-----

• Jean-Noël Mouret, 50 ans de Série noire, 1945-1995 (Éditions Gallimard).

• Claude Mesplède, Voyage au bout de la noire (Éditions Futuropolis, 1985).

• Claude Mesplède, Les Années Série Noire (5 volumes aux Éditions Encrage, 1995).