José Montalvo
José Montalvo

La compagnie Montalvo-Hervieu connaît une réussite méritée. Créée il y a une vingtaine d'années par le chorégraphe José Montalvo et la danseuse Dominique Hervieu, cette petite entreprise de danse contemporaine s'est progressivement fait connaître au fil de ses drôles de créations ludiques dont le ton joyeux mêlant genres, codes et registres enchantait à chaque fois le public et la critique. De Podebal (1992) à On Danfe (2005) en passant entre autres par Paradis (une révélation grand public en 1997) ou Babelle heureuse (2003), les pièces toutes plus innovantes et voluptueuses les unes que les autres se sont succédées, utilisant hardiment les nouvelles ressources des arts de la scène et révélant un style étonnant de virtuosité et d'originalité. Leur travail in situ, notamment celui de Dominique Hervieu avec Mosaïques Danses d'une ville qui a réuni en 2001 des centaines d'habitants de Créteil de tous âges et toutes classes sociales dans une même fête chorégraphique multiculturelle, a aussi été très remarqué. Plébiscitée, la compagnie a été portée à la tête des secteurs de la danse et des actions auprès du public au Théâtre national de Chaillot. Elle s'y est installée depuis le début des années 2000, avant de poursuivre bientôt son aventure dans d'autres lieux.

C'est dans ce très institutionnel Théâtre de Chaillot, avec la création de On Danfe, présenté en février 2005, que leur travail chorégraphique et scénographique a trouvé son plein épanouissement. Le spectacle associe toutes sortes de danses contemporaines et traditionnelles (Hip-hop, Danses africaines, Capoeira, Tango,..) à la musique baroque de Rameau, le tout mixé sur d'étonnantes créations visuelles et sonores (Video, Infographie, Morphing,..). Ce ballet contemporain pour 17 danseurs et comédiens convoque comme à leur habitude un imaginaire exubérant plein de fantaisie, de couleur, de sensualité, de légèreté, d'humour, de gaieté et de plaisir enfantin. Plusieurs univers esthétiques s'y télescopent en une sorte de féérie musicale, visuelle et dansée : parc de Versailles, tours de Créteil, scènes hip-hop, robes de marquise, métro, bestiaire exotique, rap et classique,... Toute une imagerie baroque et une faune aussi bien humaine qu'animale y passe et s'y métamorphose en permanence comme dans le monde loufoque des anciens ballets de cour. Le talent protéiforme des chorégraphes / scénographes permet aux gestuelles jubilatoires des danseurs de hip-hop, aux acrobaties sur trampoline, aux rugissements des lions ou aux sifflotements d'oiseaux qui traversent l'amphithéâtre de se marier harmonieusement et facétieusement à la musique solaire de Jean-Philippe Rameau.

Car c'est aussi beaucoup grâce à cet illustre maître de musique du siècle des Lumières, doté d'un sens aigu de la chorégraphie et auteur de nombreuses comédies-ballets, que ce spectacle d'aujourd'hui doit son charme. La compagnie Montalvo-Hervieu s'était d'ailleurs déjà exprimée sur son oeuvre en signant en 2004 au Théâtre du Châtelet la mise en scène de son opéra Les Paladins, sous la direction musicale de William Christie, des Arts florissants. Le titre même du spectacle, On danfe, avec ce f stylisé en place du s, renvoie aux partitions de Rameau et à une époque où les compositeurs inscrivaient sous leurs notes de nombreux Danfons ! appelant gigues et gavottes pour le Roi et sa cour lorsque ceux-ci aimaient à danser lors des fêtes galantes de Versailles. Avec son hédonisme et son libertinage intellectuel, son goût immodéré pour la vie et l'illusion, "Rameau est le chantre du présent du plaisir", dit José Montalvo. Son oeuvre foisonnante plus que jamais actuelle trouve parfaitement sa place avec la pensée et les danses de notre temps, surtout lorsqu'elle est revisitée et revitalisée par cette compagnie à l'imagination débridée.

Déjà largement conquis l'année dernière par cet eden enchanteur à la fois savant et léger, le public en redemande. On danfe de José Montalvo et Dominique Hervieu sera de nouveau à l'affiche de Chaillot, du 25 janvier au 05 février 2006.

------

José Montalvo et Dominique Hervieu, On Danfe au Théâtre National de Chaillot.