Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

Parti Communiste

Parti Communiste

200 membres du Parti communiste Français (PCF) ont rendu hier leur carte, à une semaine du 35e congrès d'étape qui sera marqué le 18 juin prochain par le départ de Marie-George Buffet. Parmi eux, de nombreux cadres, élus locaux, intellectuels et figures militantes de longue date du parti, dont notamment les députés Patrick Braouezec, François Asensi et Jacqueline Fraysse, le maire de Nanterre (fief historique de la "ceinture rouge" parisienne) Patrick Jarry, ou encore l'ex directeur de L'Humanité Pierre Zarka, le philosophe Lucien Sève et l'historien Roger Martelli.

Peu convaincus par l'alliance avec le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon au sein d'un Front de Gauche (FG) -- qui a acté mercredi l'idée d'un "programme partagé" pour l'élection présidentielle de 2012 --, la plupart de ces communistes "refondateurs" déplorent que cette alliance ne soit qu'un "tête à tête". Plusieurs d'entre eux sont déjà engagés dans les mouvements de la gauche alternative comme l'Association des Communistes Unitaires (ACU), les Alternatifs et plus globalement la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (Fase) créée en décembre 2008 autour de Clémentine Autain. D'autres lorgnent du côté d'Europe Écologie ou du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) d'Olivier Besancenot. Tous envisagent de lancer prochainement un grand débat via des "Etats généraux de la transformation sociale et écologique".

Pour Gilles Alfonsi, il s'agit de chercher "des formes nouvelles de pratique politique", de "rompre avec les partis-guides monolithiques" et de "dépasser les limites du Front de Gauche par une nouvelle dynamique populaire ouverte à toutes les forces et à tous les citoyens". C'est "la fin d'une époque, d'un monde communiste", souligne cet ex-membre du Conseil national du PCF, aujourd'hui animateur des Communistes Unitaires. Jacqueline Fraysse, députée des Hauts-de-Seine, estime elle que le PCF est ajourd'hui "contreproductif" et que le Front de Gauche a été "créé petit-bras". Patrick Brouezec, dont le départ est annoncé depuis les élections régionales de mars dernier, souhaite de son côté se rapprocher de la FASE. Pour le député de Seine-Saint-Denis, "c'est un constat d'échec, mais aussi une perspective d'avenir". L'historien Roger Martelli pense lui qu'il n'y a "plus de possibilité de changement à l'intérieur du Parti Communiste".

Les ponts ne sont toutefois pas entièrement coupés avec le parti, la plupart des "démissionnaires" se disant "toujours communistes". Pierre Laurent, successeur désigné de Marie-George Buffet à la tête du PCF, saura-t-il sinon les faire revenir du moins les associer à une rénovation d'un Parrti Communiste qui risque de jouer sa dernière carte en 2012 ?