Jean-Christophe Rufin
Jean-Christophe Rufin

Pionnier de l'action humanitaire, élu à l'Académie française en juin 2008, agent des services secrets devenu ambassadeur de France au Sénégal sous Sarkozy grâce au piston de son ami Bernard Kouchner, Jean-Christophe Rufin à plusieurs casquettes. C'est en sa qualité d'écrivain qu'il revient sur le devant de la scène avec Katiba, un roman d'aventure dans la veine de son précédent livre, Le parfum d'Adam.

Toujours présent lorsqu'il s'agit de stigmatiser l'Islam, le prix Goncourt 2001 (pour Rouge Brésil) passe ici du terrorisme écologique au terrorisme islamiste en Afrique de l'Ouest. Et s'il précise qu'il s'agit d'une fiction, il n'en émaille pas moins son récit de faits réels, histoire de faire passer discrètement le message islamophobe. Le titre du roman, Katiba est en effet le nom donné aux camps de combattants musulmans implantés au Sahara.

L'auteur amorce son récit en faisant référence à l'assassinat en Mauritanie, en 2007, de quatre Français (Italiens dans Katiba). Ici, l'attaque est revendiquée par l'organisation al-Qaïda au Maghreb islamique. Mais que cache cet assaut ? L'écrivain idéologue déroule le fil d'une enquête étourdissante qui mènera l'agence de renseignements privée Providence de Paris à Nouakchott, de Washington à Bruxelles. Tissant une toile complexe sous une intrigue peuplée de personnages romanesques, Jean-Christophe Rufin dessine les contours d'une enquête où intégrisme, pétrole et sécurité sont en jeu.

------

Jean-Christophe Rufin : Katiba (Éditions Flammarion).