Nuit des Musées
Nuit des Musées

La sixième édition de la Nuit des musées a remporté un franc succès en Île-de-France, accueillant près de 250.000 visiteurs (contre 200.000 l'année précédente) de samedi à dimanche dans les 159 musées et instituts culturels étrangers ouverts gratuitement.

Le record de fréquentation revient à la Nef du Grand Palais (Paris 8e) avec 23.000 visiteurs. Suivent le musée de l'Armée (Paris 7e) avec 16.000 visiteurs, celui du Louvre, 12.000, d'Orsay (Paris 7e), 11.000, et du Quai Branly (Paris 7e), 10.000. Le Centre Pompidou (Paris 4e) a vu pour sa part augmenter sa fréquentation avec près de 10.000 personnes reçues. Outre les expositions, le public a pu voir de nombreux spectacles, tel celui des danseuses du Crazy Horse au Palais de Tokyo (Paris 16e).

En région, le tout nouveau Centre Pompidou-Metz, ouvert la semaine dernière, a accueilli plus de 50.000 visiteurs. Plus de 25.000 visiteurs se sont également pressés dans les musées de Mulhouse, où avait lieu une chasse au trésor sur le thème du développement durable, 8.000 à Angers, 5.000 à Troyes, 5.000 également au musée des Augustins de Toulouse et 4.000 au musée d'Art et d'Industrie / La Piscine à Roubaix. Au total, quelque deux millions de visiteurs ont déambulé dans les 1.300 musées ouverts dans toute la France.

3.000 musées dans 40 pays étaient associés cette année à la manifestation, soit 25% de plus qu'en 2009. Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture, s'est félicité de cette mobilisation, citant les fréquentations record de certaines villes comme Rome, Moscou, Londres, Barcelone, Bucarest, Varsovie ou encore Riga, qui illustrent selon lui "la contribution de la Nuit Européenne des Musées à la construction d'une Europe de la culture".