Château de Versailles
Château de Versailles

Siècle après siècle, le château de Versailles (Yvelines) n'en finit pas d'éblouir. Et si l'ancienne résidence royale conserve tout son lustre aujourd'hui, c'est grâce entre autres à ses nombreux mécènes.

Nouveau venu, le groupe Colas, spécialiste de la construction de routes, vient de s'engager à remettre en état les allées du parc, soit 43 km de terre et de bitume. Un soutien semblable à celui apporté de 2003 à 2007 par le géant du BTP Vinci, artisan du renouveau de la galerie des Glaces, ou à celui, plus spectaculaire encore, de l'industriel américain John D. Rockefeller (1839-1937), qui finança de 1924 à 1936 les grands travaux de restauration du château et des jardins.

"Depuis janvier, nous avons récolté sept millions d'euros et nous espérons atteindre vingt millions d'ici à la fin 2010, indique Jean-Jacques Aillagon, actuel président du domaine de Versailles. Au final, le mécénat représente entre 10 et 20% du budget du château de Versailles en fonction des années". Inutile en outre d'être milliardaire ou de posséder une grande entreprise pour participer à la sauvegarde du patrimoine versaillais. Le grand public (particuliers, associations, etc.) peut désormais "adopter" les statues et les bancs qui ornent le parc pour contribuer à leur rénovation. Il faut compter, avant réduction d'impôt, 3.800 euros pour un banc et au minimum 5.000 euros pour une statue.