Philippe Djian
Philippe Djian

Un an après Impardonnables, Philippe Djian revient avec Incidences, titre énigmatique mais bien pensé pour ce texte palpitant où le monstrueux s'invite sans prévenir à la table de la légèreté.

L'histoire commence sur une route sinueuse. Marc, écrivain raté et professeur d'université blasé, ramène une étudiante chez lui après une soirée bien arrosée. Après une nuit de luxure, cette dernière ne se réveille pas. Souhaitant éviter le scandale, Marc dissimule le corps de la jeune femme au fond d'un gouffre dans la forêt. Sa vie reprend comme si de rien n'était. Il donne ses cours sans conviction, tombe amoureux avec la fraîcheur de l'adolescence, et fume cigarette sur cigarette sur le campus comme pour contrer sur le tard l'autorité universitaire et se jouer d'un système implacable. Son problème majeur ? Il séduit sans le vouloir des midinettes aux envies de littérature quand il ne se cache pas la réalité chez lui auprès de sa sage soeur.

Où est le réel ? Où est le fantasme ? Philippe Djian n'en dira rien, laissant à son lecteur le plaisir d'y voir sa vérité. Les "incidents", eux, empoignent sans répit les (nombreux) lecteurs de l'auteur de 37°2 le matin. Au passage, l'écrivain en profite pour railler une société répressive, pour lancer çà et là quelques idées bien senties sur la création littéraire et le métier d'écrivain.

------

Philippe Djian : Incidences (Éditions Gallimard).