Emmanuelle Béart
Emmanuelle Béart

Emmanuelle Béart renoue avec la scène au théâtre de la Colline, à Paris. Treize ans ont passé depuis sa dernière apparition sur les planches. Pour ce sixième rôle, la comédienne a choisi une pièce forte, Les Justes d'Albert Camus, où elle incarne la Russe Dora Doulebov, à Moscou, au début du siècle dernier.

Sur le plateau, dirigé par le metteur en scène Stanislas Nordey, l'heure est à la sobriété. Dans un décor aux couleurs cuivrées, sans artifices, dans une mise en scène statique, seule la parole compte. Celle d'un groupuscule terroriste aux prises avec une question éthique. En effet, en 1949, quand Albert Camus écrit cette pièce en cinq actes, il pose une question: le crime à des fins politiques est-il légitime ? Dès lors, à partir d'événements historiques — l'assassinat à Moscou en 1905 du grand-duc Serge par des révolutionnaires socialistes --, l'auteur met en opposition deux points de vue portés par des êtres jusqu'au-boutistes.

Pour Stepan Fedorov (Wajdi Mouawad), la cause, ici la libération du peuple russe du joug de la tyrannie, vaut tous les sacrifices. A l'inverse, pour son compagnon d'armes Ivan Kaliayev (étonnant Vincent Dissez), le combat des idées ne justifie pas le meurtre d'innocents. Entre discours idéologiques et libre arbitre, le débat est ouvert sur scène.

-------

Les Justes d'Albert Camus, mis en scène par Stanislas Nordey, avec Emmanuelle Béart, jusqu'au 23 avril 2010 au Théâtre de la Colline, 15 rue Malte-Brun 75020 Paris, Tél: 0144625252.