Clint Eastwood
Clint Eastwood

Clint Eastwood — Clinton Eastwood pour l'Etat civil — naît le 31 mai 1930 à San Francisco (Etats-Unis). Son père est comptable mais la grande dépression en Amérique oblige la famille à mener une vie nomade. Jeune homme, il enchaîne les petits boulots tout en prenant goût à la trompette et au piano qu'il étudie à l'Université de Seattle.

Après son service militaire, alors que gronde la guerre de Corée à laquelle il ne participe pas, Clint Eastwood joue des petits rôles pour Universal puis signe un contrat avec la RKO. En 1953, il épouse une étudiante, Maggie Johnson, dont il a deux enfants: Kyle et Alison. Ils divorceront en 1973. 1955 est l'année de son premier vrai rôle dans La Revanche de la créature de Jack Arnold, suivi d'autres rôles insignifiants. Second rôle enfin dans le feuilleton à succès Rawhide où on le voit pour la première fois en cow-boy. Il enchaîne ensuite, de 1956 à 1958, Ne dites jamais adieu, La Corde est prête, Escapade au Japon et C'est la guerre. De la rencontre avec Sergio Leone, à l'origine de sa notoriété, sortira les célèbres Pour une poignée de dollars en 1964, Et pour quelques dollars de plus où il est acteur et scénariste en 1965, et Le Bon, la brute et le truand en 1966.

Pour ne plus dépendre de Hollywood, Clint Eastwood crée en 1967 "Malpaso Company", sa propre maison de production dont la première production est Pendez-les haut et court, réalisé par Ted Post avec Clint Eastwood comme acteur principal. La rencontre avec le réalisateur Don Siegel est décisive. Clint joue dans cinq de ses films : Un sherif à New York en 1968, Sierra Torride et Les Proies en 1970, L'inspecteur Harry (Dirty Harry) et L'Évadé d'Alcatraz en 1979.

Passé derrière la caméra, Clint Eastwood tourne en 1971 son premier long métrage, Un frisson dans la nuit, mal reçu par le public. En 1973 sortent L'homme des hautes plaines et Breezy. Suivront La Sanction (1975), Josey Wales hors la loi (1976), L'Epreuve de force (1977), Bronco Billy (1980), Firefox, l'arme absolue (1982), Honkytonk man (1982, où joue son fils Kyle), Le Retour de l'inspecteur Harry (1983), Pale Rider, le cavalier solitaire (1985), Le Maître de guerre (1986), Bird (1987, sur la vie de Charlie Parker) — à noter que de 1986 à 1988 Clint Eastwood fut maire de sa ville, Carmel, en Californie — Chasseur blanc, coeur noir (1989), La Relève (1990), Impitoyable (1992, ce western très controversé remporte quatre Oscars du cinéma), Un monde parfait (1993), Sur la route de Madison (1994), Les Pleins pouvoirs (1996), Minuit dans le jardin du bien et du mal (1997, où joue sa fille Alison), Jugé coupable (1998), Space Cowboys (2000), Créance de sang (2002), Mystic river (2002), Piano blues (2003), Million dollar baby (2004, Oscar du Meilleur film et du Meilleur réalisateur, de La Meilleure actrice et du Meilleur second rôle masculin).

Clint Eastwood a multiplié les mariages et les enfants. Après les deux enfants de son premier mariage, naît une fille en 1964, Kimber, avec l'actrice Roxanne Tunis. Avec Jacelyn Reeves, un garçon, Scott, en 1986, et une fille, Kathryn, en 1988. Avec Frances Fischer, une cinquième fille, Francesca, en 1993. En 1996, une fille encore, Morgan, avec la journaliste Dina Ruiz.

Se positionnant comme justicier des vérités humaines, ce sportif de 75 ans continue sa brillante carrière cinématographique avec la récente sortie de Flags of our fathers (2005) et de Lamps before the wind (2006).