Charley Toorop
Charley Toorop

La Néerlandaise Charley Toorop (1891-1955) fait pour la première fois l'objet d'une importante rétrospective à Paris. A travers soixante-dix-sept toiles, le musée d'Art moderne rend hommage à cette figure, méconnue hors des frontières de son pays natal. Cette exposition permet "au public parisien d'avoir enfin une vue d'ensemble sur une oeuvre dont le pouvoir de fascination n'a cessé d'augmenter depuis une dizaine d'années", explique Fabrice Hergott, directeur du musée.

Il est en effet difficile de rester indifférent devant les toiles de Charley Toorop. Peints d'après nature, ses portraits sont d'un réalisme étrange. Mais ce qui saisit surtout, ce sont les regards. Les yeux démesurément grands des personnages hypnotisent le public. Les visages envahissent la toile et ne laissent aucune place aux décors. La force de son trait est à l'image de la femme qu'était l'artiste: autoritaire, dominatrice, mais aussi résistante de la première heure.

Initiée à l'art par son père, le peintre Jan Toorop, proche de Piet Mondrian et d'Ossip Zadkine, Charley Toorop a beaucoup peint ses amis et ses proches. Certains participeront à leur manière, puisque Piet Mondrian, Fernand Léger ou John Rädecker verront certaines de leurs oeuvres exposées.

-------

Charley Toorop, exposition jusqu'au 9 mai 2010, Musée d'Art moderne, 11 avenue du Président Wilson 75016 Paris, Tél: 0153674000.