Richard Powers
Richard Powers

On ne saurait trop remercier Christophe Claro et Arnaud Hofmarcher, directeurs de l'excellente collection Lot 49, de nous avoir fait découvrir Richard Powers, dont l'oeuvre fut longtemps indisponible en France. Après les éblouissants Trois fermiers s'en vont au bal, Le temps où nous chantions et La chambre aux échos (couronné par le National Book Award 2007), voici L'Ombre en fuite.

Paru aux Etats-Unis en 2000, il confirme que son auteur est bien l'un des écrivains américains les plus inventifs et passionnants du moment. Les livres de Richard Powers, des romans d'idées, donnent le vertige en traitant en profondeur des sujets comme la science, l'histoire, l'art ou la musique. Mais cette érudition n'est jamais sèche, grâce à une écriture poétique aussi virtuose que fertile en émotions.

L'Ombre en fuite relate deux histoires parallèles qu'a priori tout oppose. D'un côté, le lecteur suit une artiste engagée par une société d'informatique pour développer un simulateur d'univers virtuels en 3D et qui va peu à peu s'enfoncer dans ce monde parallèle. De l'autre, on retrouve l'enfer d'un Américain installé à Beyrouth, au Liban, qui se retrouve pris en otage par des terroristes. Isolé dans son cachot, il ne peut se reposer que sur les ressources de sa mémoire et de son imagination. À travers ces deux destins, l'écrivain tire un roman ambitieux questionnant la perception humaine et la notion de réalité.

-------

Richard Powers, L'Ombre en fuite (Éditions Le Cherche Midi).