Jacques Chessex
Jacques Chessex

La disparition brutale de Jacques Chessex à l'automne dernier laissait le monde des lettres en berne. L'écrivain suisse était l'auteur de textes âpres et riches d'une langue sculptée dans une matière pure. Lauréat du prix Goncourt 1973 (pour L'Ogre), il s'est éteint à l'âge de 75 ans avant que ne paraisse son dernier texte, Le dernier crâne de M. de Sade.

En 1814, D.A.F. de Sade est enfermé depuis onze ans dans un hospice d'aliénés à Charenton, près de Paris. S'il est privé de liberté, le célèbre marquis, âgé alors de 74 ans, conserve en revanche ses habitudes contraires aux bonnes moeurs. "Un vieux fou est plus fou qu'un jeune fou", explique l'auteur avec son ironie cinglante. Aux descriptions des rituels sexuels du maître de la littérature érotique succède le récit des événements ayant eu lieu après sa mort. Lors du remaniement du cimetière de Charenton (et donc de l'exhumation du corps du marquis), son crâne, à la luminosité étrange, fut récupéré. Quel destin ont traversé ces ossements durant les siècles suivants ? Entretenu par les uns comme une précieuse relique, étudié par d'autres comme un rat de laboratoire, le crâne de Sade ne connaît pas le repos.

Donnant à son récit, pourtant très factuel, des airs de légende montagnarde, Jacques Chessex s'empare de cette histoire et de ses personnages pour mieux décortiquer les secrets de l'âme humaine.

-------

Jacques Chessex, Le dernier crâne de M. de Sade (Éditions Grasset).