Percival Everett
Percival Everett

Le supplice de l'eau, dernier ouvrage de Percival Everett, est de loin son plus violent. Ismaël, Américain moyen et auteur de romans à l'eau de rose, est confronté à l'assassinat de sa fille de 11 ans. Foudroyé par la douleur, il choisit de la venger. Ismaël décide de torturer et tuer un homme qu'il identifie comme le coupable. Le message ? Une dénonciation en règle de l'Amérique de George W. Bush. Loin d'être un roman classique, ce texte, succession de fragments déstructurés, teste des formes de langage. Everett décrit dans ce roman au réalisme implacable un monde où la barbarie règne en maître. Désespéré mais brillant.

------

Percival Everett : Le Supplice de l'eau (Éditions Actes Sud)