Colonnes de Buren
Colonnes de Buren

Les Deux Plateaux de Daniel Buren — oeuvre plus connue sous le nom de Colonnes de Buren — installée depuis 1986 dans la cour du Palais-Royal (Paris 1er), a retrouvé son lustre d'origine. Elle sera réouverte cette semaine au public et inaugurée vendredi par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

La rénovation du site de 3.000 m2 et des 260 colonnes de marbre aux rayures blanc et noir, éclairées la nuit d'une lumière verte fluorescente, a nécessité un an et demi de travaux et 4 millions d'euros. Un budget débloqué en 2008 par l'ex-ministre de la Culture, Christine Albanel, à la suite d'un coup de gueule poussé par Daniel Buren qui ne supportait plus de voir les colonnes se dégrader. "Un vandalisme d'Etat ! avait-il accusé, menaçant de les détruire lui-même si rien n'était entrepris pour sauvegarder cette oeuvre qui a beaucoup contribué à établir sa notoriété internationale.

Créées en 1986 pour un coût de 9 millions de francs (1,5 millions d'euros), les Colonnes de Buren avaient été choisies par Jack Lang, alors ministre de la Culture de François Mitterrand, pour remplacer un vilain parking situé dans la cour du Palais-Royal, près du théâtre de la Comédie Française. Elles n'ont depuis cessé d'attiser la polémique, beaucoup trouvant que leur valeur artistique était "incertaine" et qu'elles enlaidissaient le site historique classé du Palais-Royal.