Olivier Bétourné
Olivier Bétourné

PDG des Éditions du Seuil, Olivier Bétourné — Olivier, René, Claude Bétourné pour l'État civil — est né le 24 avril 1951 à Paris. Il est le fils du peintre et Conseil en communication Jacques Bétourné. Il passe son enfance à Sèvres puis suit des études de Lettres (université Paris-I Panthéon Sorbonne, 1970), de Sciences politiques (IEP de Paris, 1972) et d'Histoire (DEA d'Histoire moderne obtenu en 1977). Il entame sa carrière dans l'édition en devenant d'abord lecteur (1977-1978) puis successivement Directeur de collection (1978-1984), Secrétaire général (1984-1989) et Conseiller éditorial du PDG des Éditions du Seuil (1989-1993). En 1993, il intègre la librairie Arthème Fayard où il est nommé Directeur général (1993-1999) puis Vice-président directeur général (1999-2006). De 2006 à 2009, il est Directeur général chargé de l'éditorial et Membre du directoire des Éditions Albin Michel. En décembre 2009, il succède enfin à Denis Jeambar au poste de Président Directeur Général des éditions du Seuil, avec prise de fonction effective à compter de janvier 2010.

Parallèlement à ces activités de direction de maisons d'édition, Olivier Bétourné a également eu des activités d'éditeur pur, notamment comme co-directeur des collections Hautes études (avec Pierre Nora et Jacques Revel; Seuil / Gallimard), Libre Examen (Seuil), Histoire de la pensée (Fayard), Points-Politique (Seui) et Points-essais (Seuil).

Du côté des organisations syndicales et/ou professionneles, il est Administrateur du Bureau International de l'Édition Française (BIEF) depuis 2001, membre du Comité éxécutif de l'Union Internationale des Éditeurs depuis 2006 et de la Société Française des Intérêts des Auteurs de l'Écrit (SOFIA) depuis 2008.

Chevalier de l'ordre national du Mérite et Officier des Arts et des Lettres, Olivier Bétourné est l'auteur de La Section parisienne de Bonne-Nouvelle: contradictions sociales et luttes politiques (1975) et Penser l'histoire de la révolution: deux siècles de passion française (avec Aglaia I. Hartig, 1989).

Il est le compagnon de l'historienne et psychanalyste Elisabeth Roudinesco.