Amazon
Amazon

Amazon.com, numéro 1 mondial des librairies en ligne, se lance dans la blogosphère en proposant un nouveau service destiné aux écrivains. Ces derniers peuvent désormais ouvrir un blog personnel sur le site web d'Amazon pour communiquer directement avec leurs lecteurs. Baptisé Amazon Connect, ce nouveau service a recruté pour son ouverture une douzaine de romanciers ou essayistes qui s'essaient chacun à créer une communauté virtuelle autour de leur signature, en publiant des billets traitant de littérature, de création littéraire, d'actualité ou de divers autres sujets de prédilection.

Pour le libraire en ligne américain, qui s'inspire en la matière de ce que font maintenant presque tous les sites portails et notamment les sites des médias — on trouve par exemple le même service gratuit ouvert à tout le monde sur Google ou en France sur les journaux Libération, Le Monde, ou Le Nouvel Observateur entre autres — le calcul est simple : générer de l'audience et donc vendre plus de livres, en rapprochant les auteurs des lecteurs qui peuvent ainsi retrouver en ligne leur écrivain favori. Sa bibliographie et ses livres préférés sont évidemment en bonne place sur le blog de l'auteur, enrichis de liens utiles pour passer commande d'un simple clic. Une publicité et une promotion à bon compte en quelque sorte, tant pour Amazon que pour l'auteur, la page web remplaçant les fastidieuses corvées de rencontres du public dans les librairies. Ainsi, Meg Wolitzer, la plus notable des écrivains américains participant à ce programme, est heureuse d'avoir l'opportunité de converser avec ses lecteurs plus souvent qu'elle ne le fait habituellement, c'est-à-dire seulement tous les deux ou trois ans lorsqu'elle publie un nouveau livre. Elle ne manque pas de leur révèler quotidiennement presque tout de sa vie d'écrivain dans une sorte de journal autobiographique en ligne entrecoupé de bons de commande.