Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

Marielle de Sarnez

Marielle de Sarnez

Marielle de Sarnez voit le jour le 27 mars 1951 dans le huitime arrondissement de Paris. Son pre, le baron Olivier de Sarnez, descendant de la noblesse d'Empire, rsistant et gaulliste convaincu, deviendra quelques annes plus tard Chef de cabinet de Roger Frey (ministre de l'Intrieur du Gnral de Gaulle entre 1961 et 1967) puis dput UDR de Seine Maritime de 1968 1973. Sa mre sera elle employe l'Elyse o elle s'occupera de la dcoration et des compositions florales.

Marielle de Sarnez passe son enfance dans ce milieu bourgeois engag en politique. Elle suit des tudes secondaires dans la trs chic cole catholique prive Sainte Marie de Passy (Paris 16e), d'o elle est toutefois renvoye pour mauvais esprit. Elle intgre un autre collge pour dcrocher le Baccalaurat, qui restera son seul diplme. Comme une grande partie de la jeunesse parisienne, elle manifeste en mai 68. Elle abandonne ses tudes aprs le Bac et commence gagner sa vie en vendant des encarts publicitaires.

En 1973, un ami de la famille de Sarnez, Ladislas Poniatowski, lui propose un emploi de secrtaire mi-temps aux Rpublicains Indpendants, le parti cofond par Valry Giscard d'Estaing et Michel Poniatowski (Pre de Ladislas). Elle se lance ds lors en politique et participe activement la campagne prsidentielle de 1974 qui porte VGE l'Elyse. C'est elle que l'on doit notamment le slogan imprim sur les tee-shirts des jeunes giscardiens: "Giscard la barre". Marielle de Sarnez pouse la mme anne Philippe Augier, futur maire de Deauville et chef du mouvement des Jeunes Giscardiens, dont elle devient elle-mme la vice-prsidente jusqu'en 1977. Elle divorcera aprs avoir eu en 1978 et 1979 avec son mari deux enfants, Justine et Augustin, qu'elle lvera seule.

En 1977 et 1978, Marielle de Sarnez est Conseillre au cabinet de Paul Dijoud, secrtaire d'Etat auprs du ministre du Travail, charg des Travailleurs immigrs. Elle est l'une des chevilles ouvrires de la cration de l'Union pour la Dmocratie Franaise (UDF) en 1978 et travaille ensuite successivement auprs de Jean Lecanuet, Simone Veil, Raymond Barre et Jean-Claude Gaudin. Elle fait pendant cette priode la conaissance d'un grand nombre de responsables ou futurs responsables de la Droite et du Centre, de Jean-Pierre Raffarin Alain Madelin en passant par Franois Lotard et Nicolas Sarkozy.

Elle rencontre surtout Franois Bayrou, en 1983, lors de la campagne pour les municipales Pau. De 1989 1993 elle occupe le poste de Secrtaire gnrale des Etats gnraux de l'opposition, anims entre autres par Alain Madelin et Nicolas Sarkozy, tout en devenant l'adjointe de Franois Bayrou, lu lui Secrtaire gnral de l'UDF en 1989. Elle suit ce dernier lorsqu'il est nomm Ministre de l'ducation Nationale, de l'Enseignement suprieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Edouard Balladur, d'abord comme comme Conseillre (1993-95) puis comme Directrice de cabinet (1995-1997).

Lors des lections europennes de 1999, Marielle de Sarnez fait front commun avec Franois Bayrou qui provoque un clash droite en refusant de constituer une liste commune UDF-RPR. Elle est lue au Parlement europen sur la liste UDF indpendante conduite par ce dernier. En 2001, elle est paralllement lue au Conseil de Paris et au Conseil municipal du 14e arrondissement, o elle vit.

Toujours fidle bras droit et minence grise de Franois Bayrou, Marielle de Sarnez rsiste avec ce dernier lorsque les deux tiers des barons centristes (Pierre Mhaignerie, Jacques Barrot, etc) quittent en 2002 l'UDF pour rejoindre les bataillons de la toute nouvelle UMP prside par Alain Jupp. Aprs avoir t Secrtaire gnrale du groupe l'Assemble nationale (1997-1998), Secrtaire gnrale adjointe (1992-96) et Dlgue nationale (1996-2002), elle devient alors en 2002 Secrtaire nationale de l'UDF.

En 2004, Marielle de Sarnez participe activement -- aux cts de Franois Bayrou, Francesco Rutelli et Romano Prodi -- la cration du Parti Dmocrate Europen, dont elle devient secrtaire gnrale. Elle est rlue la mme anne au Parlement europen, aprs avoir obtenu 12,63 % des voix aux lections europennes en Ile-de-France. Strasbourg, elle assume la prsidence de la dlgation UDF et la vice-prsidence du groupe Alliance des Dmocrates et des Libraux pour l'Europe (ADELE).

Pendant ses mandats de dpute europenne, membre de la Commission pour la Culture et l'ducation, elle rdige entre autres les rapports pour la cration d'Erasmus Mundus (programme d'changes d'tudiants dans les universits du monde entier) et la protection de l'enfance sur Internet. Membre de la Commission des affaires trangres et des Droits de l'homme, elle participe aussi diverses missions de l'UE concernant l'Afrique du Sud, la Palestine, l'Ukraine, le Chili ou encore l'Afghanistan. Sans surprise, cette europenne convaincue dfend le projet de Trait constitutionnel europen lors du rfrendum de 2005. l'UDF, elle devient Vice-prsidente excutive en 2005 et Prsidente de la Fdration de Paris en 2006.

Lors de l'lection prsidentielle de 2007, Marielle de Sarnez dirige la campagne de Franois Bayrou qui obtient prs de 7 millions de voix. Entre les deux tours du scrutin, elle cre avec lui le Mouvement Dmocrate (Le MoDem, qui sera officiellement fond en dcembre 2007). Lors des lections lgislatives de juin 2007, elle porte les couleurs de l'UDF-Mouvement Dmocrate dans la 11e circonscription de Paris.

Candidate la Mairie de Paris, elle conduit ensuite la liste UDF-Mouvement Dmocrate lors des lections municipales de mars 2008. Face Franoise de Panafieu (UMP) et au maire sortant Bertrand Delano (PS), le MoDem obtient 9,06% des suffrages dans la capitale et elle-mme 13,93% dans le 14e arrondissement. Devant l'attitude selon elle "archaque" de Bertrand Delano qui refuse une alliance PS-Modem entre les deux tours, elle dcide de maintenir Paris les trois listes de son parti ayant dpass les 10%. Elle est lue au Conseil de Paris o elle sige parmi les non-inscrits.

En aot 2008, lors des ateliers d't du courant "L'espoir gauche" anim par Vincent Peillon (PS, courant Sgolne Royal), qui runit entre autres Daniel Cohn-Bendit (Verts), Robert Hue (PC) et Christiane Taubira (PRG), Marielle de Sarnez cre la surprise en se dclarant prte envisager une alliance avec le PS, les Verts et l'ensemble des partis de gauche afin de battre Nicolas Sarkozy la prsidentielle de 2012. "Ce qui nous rassemble est plus fort que ce nous divise", lance-t-elle, vivement applaudie par les militants de gauche tous bords confondus.

Marielle de Sarnez est l'auteur d'un livre sur son parcours personnel et politique intitul Fminin singulier : Journal (ditions Plon, 2008) et d'un Petit dictionnaire pour faire aimer l'Europe (ditions Grasset, 2009).