Rada Ivekovic
Rada Ivekovic

Philosophe indianiste, Rada Ivekovic est née en 1945 à Zagreb (Croatie, ex-Yougoslavie). Elle suit des études de philosophie aux universités de Zagreb (Croatie) et de Belgrade (Serbie) puis se spécialise en philosophie boudhiste à l'université de Delhi (Inde). Après une thèse de doctorat soutenue en 1972, elle enseigne de 1975 à 1990 les philosophies d'Asie à l'Université de Zagreb. Chassée par le conflit en Ex-Yougoslavie, elle s'installe en France au début des années '90. En 1991-1992, elle dirige la collection Le Diwan occidental / oriental aux éditions Noël Blandin puis enseigne de 1992 à 2003 la philosophie comparée à l'Université de Paris VIII Saint-Denis.

Rada Ivekovic est aujourd'hui professeure de sociologie et philosophie indienne à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne tout en restant chercheur associée et dirigeante de thèses à l'UFR arts, philosophie, esthétique de Paris VIII. Elle dirige également depuis 2004 un Programme de recherches au Collège International de Philosophie de Paris et fait partie de l'équipe éditoriale du réseau scientifique TERRA.

Rada Ivekovic a séjourné longuement en Inde et a axé ses recherches autour de plusieurs centres d'intérêt dont notamment la philosophie indienne, le bouddhisme, la post-modernité, la traduction, le féminisme et le nationalisme. Elle est l'auteur d'une quinzaine de livres et de nombreux articles en plusieurs langues (serbo-croate, français, anglais, allemand et italien). Parmi ses principales publications en français, citons Orients : Critique de la raison postmoderne (Éditions Noël Blandin, 1992), Europe - Inde - Postmodernité (ouvrage collectif sous la direction de Rada Ivekovic et Jacques Poulain, Éditions Noël Blandin, 1992), Le sexe de la philosophie: Essai sur Jean-François Lyotard et le féminin (Éditions L'Harmattan, 1997), Bénarès, Essai d'Inde (Éditions L'Harmattan, 2001) et Le sexe de la nation (Éditions Léo Scheer, 2003).