Éditions Flammarion
Éditions Flammarion

Les éditions Flammarion lancent une collection de textes "batailleurs" intitulée Café Voltaire, du nom du célèbre café aujourd'hui disparu du Quartier latin. Il s'agira de livres d'une centaine de pages, vendus 12 euros et publiés au rythme de cinq à six par an. "La collection n'accueillera que des textes français, très littéraires, batailleurs, sans limites de liberté. Si quelqu'un d'inconnu veut écrire une lettre à sa mère, à son proviseur, à ses amis algériens, il sera accueilli, à condition qu'il s'agisse de littérature", indique la dirigeante du groupe Flammarion, Teresa Cremisi, au magazine Livres Hebdo. Le numéro 1 de la place de l'Odéon, siège actuel du département de littérature des éditions Flammarion, fut occupé pendant plus d'un siècle par le Café Voltaire. "C'était un lieu de liberté, comme a pu en susciter l'esprit français, où l'on croisait Gambetta, Verlaine, Delacroix ou Mallarmé. L'esprit de cette collection était déjà dans les murs, il ne nous restait qu'à le faire revivre", selon l'éditeur. Les deux premiers titres mis en librairie cette semaine sont signés Régis Debray et Jacques Julliard.