Paris en toutes lettres
Paris en toutes lettres

Ernest Hemingway l'a écrit, Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Christophe Girard, adjoint chargé de la culture, l'ont lu: Paris est une fête. Après les vacances (Paris Plage) et l'art contemporain (Nuit Blanche), la Ville de Paris souhaite fêter la littérature à travers un nouveau festival baptisé Paris en toutes lettres. Sous la direction artistique d'Olivier Chaudenson — co-fondateur et directeur depuis 1999 du festival Les Correspondances de Manosque — la programmation de Paris en toutes lettres se veut très riche en évènements, par ailleurs tous gratuits. Performances, ateliers d'écriture, lectures publiques, conférences, concerts, cafés et promenades littéraires, la plupart articulés autour de trois grands thèmes ("Paris est un roman", "Paris cosmopolite" et "Paris, scène de lecture et d'écriture") inviteront ainsi les amoureux des lettres et des mots à parcourir la capitale dans tous les sens entre le 04 et le 08 juin.

Au coeur du festival, deux centres névralgiques: la Place du Châtelet au centre-ville avec notamment le théâtre du Châtelet, le théâtre de la Ville, les Salons de l'Hôtel de Ville ou encore la Maison de la Poésie, et la Place Stalingrad dans le nord-est parisien avec le CentQuatre, le Canal St-Martin, le Point Ephémère, le Couvent des Récollets et les Bouffes du Nord. Mais de nombreux théâtres, bibliothèques — Paris compte 300.000 lecteurs inscrits auprès de ses 69 bibliothèques municipales — librairies (900), bouquinistes (240 inscrits au patrimoine de l'UNESCO), institutions culturelles et autres maisons d'écrivains participeront également à l'animation de ce premier festival littéraire de Paris.

Paris en toutes lettres mettra particulièrement en avant les écrivains dont l'oeuvre entretient un lien privilégié avec la capitale. Parmi les "Exercices d'admiration" programmés — des écrivains contemporains lisent un auteur du passé — citons notamment Samuel Beckett lu par Claro, Roland Barthes par Chantal Thomas, Georges Simenon par Michel Quint, Jack Kerouac par Bernard Comment, la revue Le Grand Jeu par Lydie Salvayre, Verlaine et Rimbaud par Philippe Besson, Anaïs Nin par Nancy Huston, Raymond Queneau par Jacques Roubaud, Georges Bataille par Yannick Haenel ou encore Marguerite Duras par Geneviève Brisac. Des comédiens — Charles Berling, Julie Depardieu, Fabrice Luchini, Denis Podalydès, Benoît Poelvoorde, Robin Renucci, Laurent Poitrenaux, Thibault de Montalembert,... — liront également des textes consacrés à des lieux du patrimoine littéraire parisien comme entre autres De ma lucarne d'Henri Calet, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour de Georges Perec, Les Mystères de Paris d'Eugène Sue, les Lettres de Violette Leduc, Mes Amis d'Emmanuel Bove ou La Légende du Saint buveur de Joseph Roth. Patrick Modiano et Boris Vian mais aussi Aimé Césaire et Taslima Nasreen (désormais résidente invitée de la ville de Paris), seront également mis à l'honneur. Les auteurs contemporains ne sont pas oubliés puisqu'on pourra entendre Chloé Delaume, Frédéric Boyer, Pierre Guyotat, Tanguy Viel, Agnès Desarthe, Julien Blaine, Hélène Cixous, Stéphane Audeguy, Jean-Paul Goux, Pierre Bergounioux, Danièle Sallenave, Régis Jauffret, Régis Jauffret, Pierre Michon, Jean Rolin, Lorette Nobécourt, Emmanuel Carrère, Olivia Rosenthal, Alain Mabanckou, Gao Xingjian, Patrick Rambaud, Olivier Adam, Philippe Djian et Daniel Pennac, entre autres. Durant toute la durée du festival, une étonnante "Scène d'écriture" intituléé Tentative d'épuisement d'un auteur verra aussi l'écrivain Jacques Jouet écrire un roman enfermé dans un espace vitré. Son ordinateur sera relié à un écran géant sur lequel le public pourra lire les pages qu'il écrira.

-------

Festival Paris en toutes lettres, du jeudi 4 au lundi 8 juin 2009.