Nuit des Musées
Nuit des Musées

Depuis sa création il y a cinq ans, la Nuit des musées ne cesse de faire des émules, à l'instar des trois millions de participants à l'édition 2008 en Europe, dont un million et demi en France. Le principe ? Inciter, le temps d'une nuit — plus précisément de 18 heures à minuit — ceux qui n'en auraient pas l'habitude, à pousser la porte de ces établissements. Pour cela, les musées ne se contentent pas d'être ouverts et gratuits, mais recherchent l'étonnant et le cocasse. Et beaucoup se placent à la croisée des arts visuels, de la scène, des sciences et techniques et de la musique. Dans cet esprit, les musées d'Ile-de-France offrent pour cette cinquième édition une grande diversité de choix. On peut ainsi redécouvrir l'oeuvre de Monet au musée de l'Orangerie, à l'aune d'une composition musicale inédite intitulée Espaces de nymphéas, ou encore découvrir en avant-première le département moderne du Musée de l'armée, aux Invalides. Les plus jeunes ont à leur disposition une large palette d'activités, comme la visite de l'exposition-atelier autour de Calder (Quel cirque) au Centre Pompidou, ou la visite ludique du musée des Arts et métiers. Et pour ceux qui abhorrent la foule, des établissements moins prisés sont aussi de la partie, comme le musée Cognacq-Jay, qui propose un atelier de fabrication de meubles du XVIIIe siècle réalisé par l'Ecole Boulle. Certains préféreront la flânerie, en se contentant de déambuler à l'intérieur des grands monuments parisiens ouverts pour l'occasion. Au total, quelque 2.750 sites sont ouverts dans 42 pays européens.

----

La Nuit des musées, samedi 16 mai 2009 de 18 heures à minuit. Entrée gratuite. Programme complet et informations pratiques sur le site web www.nuitdesmusees.culture.fr.