Millénium
Millénium

Le phénomène continue. Plus personne sans doute n'ignore l'histoire du succès foudroyant de Millénium. Ecrite par Stieg Larsson, un journaliste suédois connu pour son engagement contre l'extrême droite, cette trilogie de polars venue du froid s'est vendue à plus de 10 millions d'exemplaires dans le monde, dont 2,6 millions rien qu'en France. La success-story éditoriale a hélas un pendant plus tragique et sordide. Stieg Larsson, brutalement décédé en 2004 d'une crise cardiaque, n'aura jamais pu savourer la réussite de Millénium, tandis qu'une violente controverse sur les royalties oppose actuellement la compagne et la famille de l'auteur.

Mais le phénomène littéraire ne pouvait bien sûr pas échapper au cinéma. Quatre ans à peine après la publication en Suède des Hommes qui n'aimaient pas les femmes, voici donc le premier volet des aventures du reporter Mikael Blomkvist et de la hackeuse Lisbeth Salander, adapté pour les salles obscures.

Réalisé par le Danois Niels Arden Oplev avec des acteurs suédois, cette adaptation de Millénium, sans se révéler géniale, reste solide et fidèle à l'oeuvre de Stieg Larsson, en conservant toute sa noirceur et son âpreté. Outre le scénario, l'autre grand challenge du long métrage était de rendre crédible le personnage de Lisbeth à l'écran. C'est chose faite grâce à l'intense Noomi Rapace, qui se glisse parfaitement dans la peau de cette punkette rageuse devenue une véritable icône.

-------

Niels Arden Oplev, Millénium avec Noomi Rapace, Michael Nyqvist et Lena Endre.