Parc national des Calanques
Parc national des Calanques

En négociation depuis dix ans, le projet de Parc national des Calanques vient de franchir une étape majeure en se voyant "pris en considération" par l'Etat, selon un arrêté publié hier au Journal Officiel. En termes moins administratifs, cela signifie que le gouvernement reconnaît officiellement le projet et donne enfin son feu vert à la création d'un Parc national dans le massif des Calanques.

L'arrété du premier minsitre François Fillon définit le périmètre qui sera soumis à la concertation dans les prochains mois par le Groupement d'Intérêt Public (GIP) Calanques, chargé de mener le projet depuis 1999. Ce périmètre à tracer maintenant précisément intègre les 7.800 hectares du site classé des Calanques (5.600 hectares de zone terrestre située entre Marseille et Cassis — Cap Canaille, Falaises Soubeyranes, Bec de l'Aigle, Sormiou, Calanques de Figuerolles, Route des crêtes, etc — plus 2.200 de zone maritime autour notamment des îles de l'archipel de Riou) et s'étend sur quelque 11.000 hectares terrestres (communes de Marseille, La Ciotat, Cassis, Ceyreste et Roquefort la Bédoule) et 48.000 hectares en mer. Au grand regret de certains responsables du projet, le massif Allauch-Garlaban n'est pas retenu dans le périmètre global, mais les communes concernées aujourd'hui opposées à leur inclusion dans le "coeur de parc" (Aubagne, Carnoux et la Penne) pourront éventuellement intégrer l'aire d'adhésion, au cahier des charges moins contraignant. Une fois le territoire définitif délimité et la phase de concertation terminée — ateliers divers et variés, réunions publiques, avis du comité scientifique, permanence ouverte à Marseille, site internet interactif, etc — une charte, qui devra être validée par le ministère de l'environnement, sera rédigée par l'assemblée du GIP des Calanques. Une enquête publique aura ensuite lieu avant que l'Etat signe enfin le décret de création du Parc national des Calanques et de l'établissement public qui aura à le gérer, c'est-a-dire probablement pas avant 2011.

Premier Parc national péri-urbain à la fois terrestre et maritime d'Europe et troisième au monde après ceux du Cap (Afrique du Sud) et de Sydney (Australie), le Parc national des Calanques rejoindra alors la liste des parcs nationaux français, actuellement au nombre de neuf: Vanoise, Port-Cros, Pyrénées, Cévennes, Ecrins, Mercantour, Guadeloupe, La Réunion et Guyane.