Coluche / Michel Colucci
Coluche / Michel Colucci

Coluche — Michel Gérard Joseph Colucci pour l'état civil — est né le 28 octobre 1944 à la maternité Notre Dame de Bon Secours de Paris (14e arrondissement). Son père, Honoré Colucci, originaire d'Italie, est peintre en bâtiment. Il décède en 1947, à l'âge de 37 ans, des suites d'une poliomyélite. Sa mère, Simone, élèvera seule ses deux enfants, Michel et Danièle. Elle travaille chez un fleuriste de l'avenue Montparnasse mais la famille habite de l'autre côté des boulevards, avenue Emile Boutroux à Montrouge. C'est dans cette banlieue que le futur Coluche passe son enfance et sa scolarité. En 1958, il obtient son Certificat d'études primaires mais ne souhaite pas pousser ses études au-delà. Il commence à travailler dès l'âge de quinze ans comme télégraphiste aux PTT.

À l'issue de son Service militaire, effectué en 1964 dans un régiment d'Infanterie basé à Lons-le-Saunier, Coluche travaille pendant quelque temps avec sa mère qui a ouvert une boutique de fleuriste près de la Place d'Aligre. Mais, fan de Rock'n Roll, il s'intéresse plus à la musique qu'à son travail. Il se brouille avec sa mère et enchaîne divers petits boulots (livreur, garçon de café, marchand de légumes, manutentionnaire, etc) tout en fréquentant de jeunes artistes marginaux. Il fonde un groupe baptisé "Les Tournesols" et commence à jouer de la guitare aux terrasses des cafés du quartier latin. À la fin des années '60, engagé par le cabaret "Chez Bernadette" pour faire la vaisselle, il s'occupe bientôt de la programmation artistique. Il rencontre de jeunes chanteurs comme Georges Moustaki et Maxime Le Forestier et monte lui-même sur scène pour interpréter Aristide Bruant, Léo Ferré, Bobby Lapointe, Boris Vian ou Georges Brassens. C'est à cette époque qu'on lui donne le surnom de "Coluche".

Il cachetonne ensuite comme chanteur dans divers autres cabarets de la rive gauche (La Méthode, Le Port du Salut, la Galerie 55, la Vieille Grille, etc) où il fait la connaissance entre autres de Jean Yanne, Yves Robert, Roland Dubillard, Brigitte Fontaine, Jacques Higelin et surtout du comédien et humoriste Romain Bouteille. Celui-ci l'invite à venir jouer sur les planches du "Café de la Gare", un café-théâtre qu'il est en train d'ouvrir Passage d'Odessa, près de la Gare Montparnasse. Le lieu, au slogan soixante-huitard significatif: "C'est moche, c'est sale, c'est dans le vent", est bientôt fréquenté par de nombreux jeunes comédiens et chanteurs de talent: Miou-Miou, Gérard Depardieu, Rufus, Martin Lamotte, Patrick Dewaere, Gérard Lanvin, Renaud, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Anémone ou encore Gérard Jugnot. Coluche y joue son premier vrai sketch comique intitulé C'est l'histoire d'un mec.

En 1970, le cinéaste Claude Berri lui offre un petit rôle aux côtés de Guy Bedos dans son film Le Pistonné. En 1971, après s'être brouillé avec Romain Bouteille, Coluche quitte le Café de la Gare pour fonder avec quelques amis — Xavier Thibault, Philippe Bruneau, Jean-Claude d'Agostini dit "Le Boeuf", Roland Giraud, Brigitte Roan, Martin Lamotte, Claire Nadeau,... — sa propre troupe baptisée "Au vrai chic parisien". Il monte successivement Thérèse est triste au TTX 75 puis Ginette Lacaze qui passe en première partie du Rock'n Roll Show de Dick Rivers à l'Olympia. Mais les membres de la petite compagnie se séparent. Coluche décide de poursuivre seul sa carrière d'humoriste. Entretemps, il a rencontré une jeune étudiante en journalisme, Véronique Kantor, qui deviendra sa femme en 1975 et lui donnera deux garçons, Romain et Marius. Leur union durera six ans, jusqu'en 1981.

Coluche tourne dans des petits films, des dramatiques télé et des spots publicitaires. Il se fait véritablement connaître du grand public en 1974. Après avoir signé un contrat d'exclusivité avec les impressarios Paul Lederman et Claude Martinez, il se produit à L'Olympia dans un premier one man show intitulé Mes adieux au music-hall. Il monte sur scène habillé de la célèbre salopette à rayures bleue qui immortalisera son personnage. Le futur comique préféré des français y révèle aussi ce qui deviendra son style, fait de truculence, de franches grossièretés, de critique politique dévastatrice et de caricature de beaufs. La même année, Coluche apparaît pour la première fois à la télévision dans une émission de Guy Lux qui diffuse L'histoire d'un mec juste avant l'allocution du perdant de l'élection présidentielle, François Mitterrand. En 1975, son sketch sur Le Schmilblick, un pastiche du jeu télévisé de Guy Lux, passe sur les radios et fait rire la France entière. En 1976, Coluche remonte Ginette Lacaze à l'Élysée Montmartre avec la troupe du Splendid (Christian Clavier, Michel Blanc, Gérard Jugnot, Martin Lamotte, Gérard Lanvin, Thierry Lhermitte, Myriam Mézières, Josiane Balasko, et Marie-Anne Chazel). Il partage également avec Jean Rochefort l'affiche d'un film de Patrice Leconte, Les vécés étaient fermés de l'intérieur. En 1977, il joue aux côtés de Louis de Funès dans L'Aile ou la cuisse de Claude Zidi et met lui-même en scène son premier film, Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine.

À la fin des années '70 , Coluche devient l'une des plus grandes vedettes du music-hall français. Les sketchs de l'humoriste séduisent et choquent. Il brocarde allègrement toutes les valeurs morales de la société française de l'époque et n'épargne personne: militaires, racistes, politiciens, curés, journalistes, publicitaires, sportifs, anciens combattants, etc. Il co-anime des émissions de radio comme On n'est pas là pour se faire engueuler sur Europe 1, triomphe dans les émissions de variétés télévisées et joue à guichets fermés sur les scènes de l'Olympia et du Théâtre du Gymnase-Marie Bell. Son disque du Schmilblick se vend à plus d'un million d'exemplaires. Désormais très riche, Coluche emménage avec femme et enfants dans une grande villa située près du Parc Montsouris. Il y abrite ses collections de motos, d'appareils photos et de flippers et tient table ouverte pour ses bandes de copains.

En 1980, Coluche, embauché par Radio Monte-Carlo (RMC), est rapidement viré de la sation après avoir cité les révélations du Canard Enchainé sur l'affaire des diamants de Bokassa offerts au Président Valéry Giscard d'Estaing et pris l'antenne par un provocateur "Bonjour, nous sommes en direct du rocher aux putes". En octobre de la même année, il annonce vouloir se présenter à l'élection présidentielle de mai 1981. Le mois suivant, le régisseur de son spectacle, René Gorlin, est assassiné. Une polémique naît sur la possible nature politique de cet assassinat (On apprendra un an plus tard qu'il s'agissait d'un crime passionnel). Inspecteur La Bavure, de Claude Zidi, avec Coluche, Gérard Depardieu et Dominique Lavanant sort en salles en décembre.

Activement soutenu par l'équipe du journal satirique Hara-Kiri, dirigé par Cavanna, Coluche fait campagne pour sa candidature durant l'hiver 80-81. Son slogan est: "Jusqu'à présent la France est coupée en deux, avec moi elle sera pliée en quatre !"; sa profession de foi: "J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s'inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle. Tous ensemble pour leur foutre au cul avec Coluche. Le seul candidat qui n'a aucune raison de vous mentir !". Son affiche le présente nu avec un ruban bleu-blanc-rouge noué autour du sexe et une grande plume d'autruche dans le derrière. Tout le monde croit à un canular, mais de nombreux soutiens affluent rapidement vers le "candidat nul". Plusieurs sondages le placent bientôt en troisième position derrière Valéry Giscard D'Estaing et François Mitterrand, avec de 10 à 16% d'intentions de vote. La classe politique et médiatique commence à s'inquiéter. Le trublion est boycotté, ou fait l'objet de sévères attaques dans la presse. Sous la pression médiatique, menacé de mort et faute d'avoir pu obtenir les 500 signatures d'élus nécessaires pour se présenter officiellement, Coluche décide de se retirer de la campagne électorale en avril 1981. (Un film réalisé par Antoine de Caunes, intitulé Coluche, avec François-Xavier Demaison dans le rôle-titre, retrace actuellement au cinéma cet épisode de la vie de l'humoriste).

Après l'arrivée de François Mitterrand au pouvoir, Coluche anime une émission sur la station RFM créée par le journaliste Patrick Meyer. Après son divorce, il sombre progressivement dans la dépression, l'alcool et la drogue et part vivre dans les Caraïbes. Il continue cependant à tourner dans quelques films, dont Deux heures moins le 1/4 avant J.C et Tchao Pantin de Claude Berri, qui lui vaut en 1984 le César du meilleur acteur. En 1985, Coluche réapparaît à la télévision et anime deux nouvelles émissions sur Europe 1 et Canal+. En juin, il participe avec Guy Bedos au grand concert de SOS racisme sur la Place de la Concorde. "Pour le meilleur et pour le rire" il met en scène son mariage avec le comique Thierry Le Luron. Toujours passionné de moto, il bat un record de vitesse sur le circuit de Nardo, en Italie (plus de 252 km/h sur une Yamaha 750). Enfin, en décembre de la même année, il fonde l'association caritative les "Restos du Coeur" qui réunit des dons et des milliers de bénévoles afin de distribuer des repas gratuits aux pauvres durant l'hiver.

Quelques mois plus tard, le 19 juin 1986, Coluche perd la vie sur sa moto, à l'âge de 41 ans, après avoir percuté un camion sur la route d'Opio près de Grasse (Alpes Maritimes). L'auteur de C'est l'histoire d'un mec est inhumé au cimetière de Montrouge (Paris 14e).

Bibliographie : Coluche n'a pas publié de livres directement mais il existe plusieurs compilations de ses sketchs: L'horreur est humaine; Le Best of; Elle est courte mais elle est bonne; Et vous trouvez ça drôle ? ou encore Les Inoubliables ainsi que des essais biographiques: Coluche: L'accident par Jean Depusse et Antoine Casubolo; Coluche: L'Histoire d'un mec par Philippe Boggio; Pensées anecdotes et inédits de Dominique Lebrun; Du rire au coeur de Manuel Devillers et Y'en aura pour tout le monde de Reiser.

Filmographie : Sac de noeuds de Josiane Balasko; Les Rois du gag de Claude Zidi; Le Fou de guerre de Dino Risi; La Vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury; Le Bon roi Dagobert de Dino Risi; Tchao pantin de Claude Berri; La Femme de mon pote de Bertrand Blier; Banzaï de Claude Zidi; Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ de Jean Yanne; Elle voit des nains partout ! de Jean-Claude Sussfeld; Le Maitre d'école de Claude Berri; Reporters de Raymond Depardon; Inspecteur la bavure de Claude Zidi; Signé Furax de Marc Simenon; Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine de Coluche; Droles de zebres de Guy Lux; L'Aile ou la cuisse de Claude Zidi; Les Vécés étaient fermés de l'intérieur de Patrice Leconte; L'An 01 de Jacques Doillon; Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès; Themroc de Claude Faraldo; Le Grand bazar de Claude Zidi; Laisse aller... c'est une valse de Georges Lautner; Le Pistonné de Claude Berri.

Discographie : Les Grands Succès de Coluche; Les Interdits / Les Enfoirés / Excusez-Nous; Président; Mimi 86; Adieu, Me Revoila !; Le Meilleur De Coluche; Mes Adieux Au Music-Hall; C'est l'histoire d'un Mec; Les Irrésistibles; Chansons pour de rire. Quelques citations de Coluche : • Tout le monde a des idées: la preuve, c'est qu'il y en a de mauvaises. • Un conseil: ne buvez pas d'alcool au volant, vous pourriez en renverser ! • La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout. • Le jour où la merde vaudra de l'or, les pauvres naîtront sans trou du cul. • Je n'ai jamais été grand. J'ai d'abord été petit, puis j'ai tout de suite été gros. • Je suis capable du meilleur et du pire. Mais, dans le pire, c'est moi le meilleur. • On ne peut pas dire la vérité à la télé : il y a trop de monde qui regarde. • Un pays neutre, c'est un pays qui ne vend pas d'armes à un pays en guerre. Sauf s'il paie comptant. • De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. • Fonctionnaire, c'est un peu comme bouquin dans une bibliothèque: plus t'es placé haut moins souvent tu sers ! • Les hommes naissent libres et égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres. •La dictature, c'est ferme ta gueule, la démocratie, c'est cause toujours. • Y'a pas de grands, y'a pas de petits, la bonne longueur pour les jambes, c'est quand les pieds touchent bien par terre. • Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c'est les 30 derniers jours. • La raison du plumard est toujours la meilleure ! • Les technocrates, si on leur donner le Sahara, dans 5 ans, il faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs. • Y'a des gens qui ont des enfants parce qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir un chien. • Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais: quinze mille francs. • Je ne suis pas un nouveau riche, je suis un ancien pauvre. • Les sondages, c'est pour que les gens sachent ce qu'ils pensent. • La politique c'est cinq ans de droit et tout le reste de travers. • Dieu a dit: partageons. Les riches auront à bouffer, les pauvres auront de l'appétit.