William Shakespeare
William Shakespeare

Pierre Jean Jouve, auteur de la préface des Sonnets de William Shakespeare qualifie ainsi cet ouvrage: "une poésie sans ambition de l'être". Et, pourtant, rien n'est plus brillant, musical ou simplement magnifique que ces 154 poèmes écrits entre 1600 et 1604 par le dramaturge anglais. Contant l'amour, ses étapes et son sens profond, Shakespeare laisse la porte ouverte à ses pensées les plus intimes sur ce haut sentiment.

Peter Brook, qui a déjà monté plusieurs oeuvres du maître pour la Royal Shakespeare Company (Antoine et Cléopâtre, Le Songe d'une nuit d'été,...), a choisi de mettre en scène une sélection de ces sonnets dans la pièce Love Is My Sin. Sur scène, deux comédiens spécialistes de Shakespeare et complices du directeur du théâtre des Bouffes du Nord, Natasha Parry et Bruce Myers, disent ces textes, censés être récités à voix basse à la manière de confidences, et emplissent la scène de leurs passions, chagrins ou plénitudes. Mélancoliques, certains poèmes peuvent l'être. Mais l'auteur du Roi Lear préfère garder l'espoir d'un amour "vainqueur du temps qui se révèle plus fort que la vieillesse et la mort", comme l'explique Peter Brook.

-----

Love Is My Sin, Sonnets et monologues de William Shakespeare par Peter Brook, jusqu'au 9 mai 2009 au Théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de la Chapelle 75010 Paris, Tél: 01.46.07.34.50.