Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

C'est dans un "cimetière intime" que nous convie Les Insoumis, le nouveau et émouvant livre d'Eric Neuhoff. Le romancier, par ailleurs chroniqueur littéraire jamais avare de bons mots à Madame Figaro et à France Inter (Le Masque et la Plume), y exhume cinq chers disparus, cinq hommes qui ont brûlé leur existence entre cinéma, littérature et femmes, se refusant toujours "à habiter les banlieues de l'existence". On retrouve dans cette quinte royale l'acteur Maurice Ronet (Plein soleil, La piscine), le scénariste Paul Gégauff (inventeur du Dîner de cons), le romancier-dialoguiste Pascal Jardin (père d'Alexandre Jardin) le grand producteur Jean-Pierre Rassam (La grande bouffe), ainsi que l'écrivain aventurier Dominique de Roux. On voit bien ce qu'admire le néohussard Eric Neuhoff chez ces cinq "insoumis" qui n'auraient pas détonné dans un roman de Pierre Drieu La Rochelle, de Roger Nimier ou de Paul Morand: tous penchaient politiquement à l'extrême-droite. Bien entendu, ces hommes pressés n'ont pas fait de vieux os, emportés par les excès, la maladie ou le coup de poignard d'une compagne. Et pour Eric Neuhoff, c'est "un certain art de vivre, quelque chose de très français" qui a disparu avec eux.

----

Eric Neuhoff, Les Insoumis (Éditions Fayard).