Jamal Eddine Bencheikh
Jamal Eddine Bencheikh

Jamal Eddine Bencheikh est né à Casablanca (Maroc) en 1930. Il a enseigné la littérature médiévale arabe à la Sorbonne (Paris) et réalisé un dictionnaire de la littérature francophone arabe et maghrébine. Ce spécialiste de la poésie arabe et du patrimoine littéraire arabe est également connu pour sa traduction des Mille et une nuits ainsi que pour son texte d'introduction aux Prolégomènes d'Ibn Khaldoun, considéré comme un des fondateurs de la sociologie.

Quelques années après l'indépendance de l'Algérie, Jamal Eddine Bencheikh s'est imposé un "exil volontaire" en France pour protester contre les restrictions de libertés imposées par le régime de Houari Boumediene (1965-1978). Auteur de plusieurs contributions à caractère politique réunies en 2001 dans un recueil intitulé Ecrits politiques, il a notamment pris position contre les fondamentalistes islamistes, en dénonçant cette "poignée qui parle au nom de l'Islam de telle manière qu'elle est en train d'approfondir l'incompréhension entre les musulmans et l'Occident".

Jamal Eddine Bencheikh est décédé d'un cancer le 08 août 2005, à l'âge de 75 ans.