Jack Lang
Jack Lang

Après sa participation à la Commission Balladur sur la réforme des institutions, Jack Lang est de nouveau en mission pour Nicolas Sarkozy. L'ancien Ministre de la Culture de François Mitterrand vient d'être envoyé à Cuba à titre d'émissaire spécial du Président de la République pour relancer le dialogue politique et la coopération entre Paris et La Havane. Selon l'Elysée, Jack Lang doit avoir une série d'entretiens avec les autorités cubaines et rencontrer le président Raul Castro, qui remplace depuis un an Fidel Castro, malade, à la tête du pays.

Régulièrement soupçonné par ses camarades socialistes d'être prêt à céder aux sirènes de la politique "d'ouverture" sarkozyste, Jack Lang a toujours démenti ces rumeurs. Il indique qu'il refuse toute fonction officielle dans l'actuel gouvernement mais n'exclut pas de participer, avec le feu vert du PS, à d'éventuelles missions de réflexion pour "servir la France". Martine Aubry, première secrétaire du Parti Socialiste, fait savoir que le député PS du Pas-de-Calais l'a informé de cette mission. Selon elle, il "connaît les dirigeants cubains depuis trente ans" et leur apporte "un message personnel de Nicolas Sarkozy", ajoutant que l'Elysée "utilise les talents et les contacts de Jack Lang pour que la France soit présente" à La Havane en même temps que les Etats-Unis. L'administration de Barack Obama est en effet en train de renouer le dialogue avec Cuba, après 47 années d'un sévère embargo commercial contre le régime castriste.

L'Union Européenne a pour sa part déjà complètement levé les sanctions politiques prises contre Cuba en 2003 pour protester contre une vague d'arrestation dans les rangs de la dissidence cubaine. Les deux parties ont repris en octobre dernier leur politique de coopération et le Ministre des Affaires Etrangères irlandais s'est rendu à La Havane la semaine dernière, marquant la première visite d'un haut responsable européen à Cuba depuis cinq ans. Bernard Kouchner, Ministre français des Affaires étrangères, a rappelé de son côté son "souhait de voir Cuba s'engager sur la voie de la démocratie et du respect des Droits de l'Homme", soulignant également que "le gouvernement cubain a manifesté son intention de signer prochainement le Pacte des Nations unies sur les droits civils et politiques ainsi que le Pacte des Nations unies sur les droits économiques, sociaux et culturels". La communauté française à Cuba compte 500 personnes et quelque 4.000 cubains vivent en France.