Patrice Coirault
Patrice Coirault

Ce sont les travaux du folkloriste Patrice Coirault (disparu en 1959), révisés et complétés par Georges Delarue, Marlène Belly et Simone Wallon, qui sont à l'origine du troisième et dernier tome du Répertoire des chansons françaises de tradition orale (Bibliothèque Nationale de France, 2006, 342 p.).

Le répertoire est minitieusement composé à partir des fiches de Patrice Coirault. Chaque fiche correspond à une notice caractérisée par un numéro et un titre suivi d'un résumé de la chanson élaboré à partir d'une version représentative du type. Les auteurs ont créé un nouveau type lorsqu'ils pouvaient lui attribuer plusieurs versions de provenance différente. Une table de correspondances entre le répertoire de Patrice Coirault et le catalogue de Conrad Laforte a aussi été dressée et des renvois au Catalogue québécois de Conrad Laforte sont insérés lorsque que les auteurs ont repéré des références communes. La notice permet de rechercher la popularité et l'aire de répartition de la chanson. L'ouvrage est en ce sens assez complexe dans son utilisation et s'adresse, on l'aura compris, au spécialiste. Les chansons appartiennent au répertoire de la chanson religieuse, non dans le registre des chansons de la jeunesse ouvrière chrétienne prônant la vertu mais plutôt dans celui des danseurs maudits, des blasphémateurs, du diable, etc. Parmi les chansons de divertissement, notons le thème inspirant des chansons de table, chansons à boire et chansons grivoises. L'ouvrage se termine par de nombreux index — Index des timbres, incipit et désignation anciennes, Index des correspondances, qui facilite l'analyse du contenu folklorique des anciens recueils, Index des mots-clés — et une table des sigles et désignations des sources (bibliographie des ouvrages dépouillés).