Cote de Nicolas Sarkozy
Cote de Nicolas Sarkozy

Une série de sondages confirme une nouvelle baisse de la cote de popularité de Nicolas Sarkozy après quelques mois de stabilisation dans la chute. Dans une enquête LH2 pour Le Nouvel Observateur, réalisée en fin de semaine dernière, le président de la République ne satisfait plus que 44% de Français. Un sondage Viavoice réalisé à la même date pour le quotidien Libération, indique lui qu'ils ne sont que 41% à émettre une opinion positive sur le chef de l'Etat, contre 53% d'avis négatifs. Un sondage OpinionWay pour le quotidien gratuit Metro révèle pour sa part une cote de satisfaction de 40%, soit un repli de 6 points par rapport au mois dernier. Enfin Nicolas Sarkozy perd neuf points dans le baromètre Ipsos-Le Point qui lui attribue une cote de confiance de seulement 36%. La chute de confiance est particulièrement marquée chez les sympathisants de la droite (-8 points) et les bas revenus (-8 points). Auparavant, une enquête CSA, réalisée pour Le Parisien au lendemain de l'émission Face à la crise, indique que seuls 39% des Français font encore confiance à Nicolas Sarkozy "pour affronter les principaux problèmes qui se posent au pays", contre 55% disant ne pas lui faire confiance. Seulement 30% des sondés estiment en outre avoir été convaincus par le discours du chef de l'Etat lors de cette intervention télévisée, un maigre 44% le jugeant "cohérent", 39% "juste" et 35% "efficace". Dernier chiffre lourd de menaces de cette rafale de sondages, 53% des personnes interrogées estiment que le moment est approprié pour lancer des mouvements sociaux. Le 29 janvier dernier, plus de deux millions de manifestants sont déjà descendus dans la rue et une nouvelle mobilisation massive est prévue pour le 19 mars prochain car "tous les syndicats sont déçus", affirme Bernard Thibault, leader de la CGT.