Heinz G. Konsalik
Heinz G. Konsalik

Heinz Günter Konsalik est né à Cologne (Allemagne) le 28 mai 1921. À 15 ans il publie des nouvelles dans des journaux avant d'entreprendre des études de médecine et de littérature. De retour de la guerre, il travaille comme journaliste avant de publier son premier roman en 1946. Mais c'est Der Arzt Von Stalingrad (Le Médecin de Stalingrad), publié en 1956, vendu à 3,5 millions d'exemplaires et adapté au cinéma deux ans plus tard, qui lui apportera une gloire qui ne devait plus se démentir par la suite. Une grande partie de son oeuvre est inspirée de la Seconde guerre mondiale, que Konsalik avait lui même faite en France et sur le front russe, où il avait été gravement blessé. L'écrivain, qui disait qu'"un homme sans passion, sans amour, n'est pas pour moi un homme", plaçait également l'amour au centre de ses romans. Parmi ses autres succès on trouve aussi Nuits d'amour dans la Taïga, Bataillons de femmes, Extase mortelle, La Baie des requins et son dernier roman, L'Hypnotiseur, publié en 1999.

Souvent regardé de haut par la critique, Heinz G. Konsalik pouvait se targuer d'être l'auteur allemand de l'après-guerre le plus lu en Allemagne et dans le monde, avec un tirage de 83 millions d'exemplaires pour l'ensemble de ses livres traduits en 42 langues. Une douzaine de ses romans ont été adaptés à la télévision ou au cinéma. Il est décédé à Salzbourg le 3 octobre 1999, à l'âge de 78 ans.