André Stil
André Stil

André Stil est né le 1er avril 1921 dans une famille ouvrière de Hergnies, près de Valenciennes (Nord). Après son baccalauréat, il enseigne d'abord comme instituteur de 1940 à 1944, tout en suivant des études de Lettres et de Philosophie à l'Université de Lille, puis comme professeur de philosophie. Résistant, il participe aux combats de la Libération au Quesnoy.

Après la guerre, André Stil s'engage au Parti Communiste et devient journaliste au quotidien communiste lillois Liberté avant d'intégrer la rédaction parisienne de Ce soir, dirigée alors par Aragon. En 1949 il publie son premier livre: Le mot "mineur", camarades..., un roman sur la vie ouvrière dans les corons du Nord de la France. Il entre au comité central du Parti Communiste en 1950. La même année il devient rédacteur en chef de l'Humanité, poste qu'il occupera jusqu'en 1959, où ses éditoriaux très engagés lui valent d'être emprisonné deux mois en 1952 et six mois en 1953. Il ne sera libéré qu'après plusieurs protestations et interventions d'intellectuels de gauche, dont notamment Pablo Picasso. Un comité de soutien (Jean-Paul Sartre, Vercors,...) sera également créé pendant la guerre d'Algérie afin d'obtenir la levée de la censure sur son roman Le Foudroyage. Ecarté du PC en 1970 en raison de désaccords avec la ligne officielle, il est toutefois toujours resté fidèle au parti.

Auteur d'une oeuvre abondante, André Stil a publié une cinquantaine de romans, recueils de nouvelles ou de poèmes, livres pour enfants et essais dont notamment Le Premier choc (En trois tomes, I: Au château d'eau, 1951, Prix Staline 1952; II: Le coup de canon, 1952; III: Paris avec nous, 1953), Nous nous aimerons demain (1958), Le Foudroyage (1960), Viens danser Violine (1964), Beau comme un homme (1968), Romansonge (1976), La Question du bonheur est posée (1977), Trois pas dans une guerre (1978), Dieu est un enfant (1979), L'homme de coeur (1982), Les quartiers d'été (1984), Le roman de Constance (1990), Gazelle (1991), Le Pari communiste (1993), Le mouvement de la terre (1994), La neige fumée (1996), L'Homme-Fleur (1997), Belesta (2000), etc. Il a reçu en 1967 le Prix Populiste et plusieurs de ses ouvrages ont été adaptés en série télé dans les années '70. L'écrivain a confié ses souvenirs dans deux livres autobiographiques: L'Optimisme librement consenti (entretiens avec Pierre-Luc Séguillon, 1979, éditions Stock) et Une vie à écrire (entretiens avec Jean-Claude Lebrun, 1993, éditions Grasset).

Membre de l'Académie Goncourt (1977), Officier dans l'ordre de la Légion d'honneur (1997), André Stil est décédé à son domicile de Camélas (près de Perpignan) le 03 septembre 2004, à l'âge de 83 ans.