Kurt Vonnegut
Kurt Vonnegut

Kurt Vonnegut, auteur américain de Science-Fiction, est né le 11 novembre 1922 à Indianapolis (Indiana, Etats-Unis). Il suit des études d'ethnologie et d'anthropologie aux universités de New York (de 1940 à 1942) puis de Chicago (de 1945 à 1947). Incorporé dans l'infanterie pendant la seconde guerre mondiale, il est fait prisonnier par les Allemands lors de la bataille des Ardennes. En février 1945, réfugié avec sept autres soldats américains dans les sous-sols d'un abattoir de Dresde, il survit miraculeusement au bombardement de la ville par les alliés (135.000 morts). Cette expérience cauchemardesque, qu'il relatera notamment dans le célèbre Abattoir 5 (1969, adapté au cinéma en 1971), marquera toute son oeuvre. À son retour aux Etats-Unis, il reprend ses études, se marie puis exerce le métier de journaliste de faits-divers avant de se consacrer à la littérature.

Kurt Vonnegut est l'auteur de treize romans et autant de recueils de nouvelles, essais et de pièces de théâtre, généralement classés dans le rayon Science-Fiction des librairies même s'il se défendait d'être un écrivain de Science-Fiction. Son oeuvre est un mélange baroque de Science-Fiction, de Fantastique et de Satire ironique et pessimiste, principalement inspirée par les thèmes de la guerre, du désastre écologique et de la dictature de la Science. Un personnage drôlatique, Kilgore Trout, auteur ringard de Science-Fiction qui finira par obtenir le prix Nobel, apparaît dans plusieurs de ses romans.

Écrivain contestataire très engagé contre la guerre du Vietnam, Kurt Vonnegut fût l'un des auteurs phares de la contre-culture américaine des années '60 et '70. Alcoolique et dépressif, il tente en 1984 de mettre fin à ses jours malgré l'énorme succès de son oeuvre qui compte plusieurs best-sellers. Parmi ses livres les plus connus on lui doit entre autres Le pianiste déchaîné (1952), Les sirènes de Titan (1959), Nuit noire (1961), Pauvre surhomme (Nouvelles, 1961), Le berceau du chat (1963, cet ouvrage fût ensuite proposé à son insu comme thèse à l'Université, lui donnant droit au titre de docteur ès ethnologie en 1971), R comme Rosewater (1965), Bienvenue au pavillon des singes (Nouvelles, 1968), Abattoir 5 (1969), Le Breakfast du Champion (1973), Le cri de l'engoulevent dans Manhattan (1977), Rudy Waltz (1982), Galapagos (1985) et Hocus Pocus (1990). Happy Birthday et Wanda June sont deux pièces de Théâtre. Son dernier livre, Un homme sans patrie (2005) est un recueil d'essais.

Kurt Vonnegut est décédé à New York le 10 avril 2007, à l'âge de 84 ans.