Jean Tulard

Cet ouvrage de 1.088 pages, publié avec le concours du ministère de l'Intérieur, est le fruit du travail de deux hauts fonctionnaires du ministère (Michel Aubouin et Arnaud Teyssier) et de l'historien Jean Tulard, qui ont rédigé ce livre avec une équipe d'universitaires et de policiers.

La première moitié de l'ouvrage raconte l'histoire de la police française depuis ses balbutiements au Moyen-Age, avec la création des chevaliers du guet, jusqu'à la police de proximité des dernières années du XXe siècle et la cyberpolice. Le livre aborde également, sans état d'âme, le rôle de la police sous l'Etat de Vichy ou durant la guerre d'Algérie. La seconde partie est occupée par un dictionnaire par noms propres et par thèmes de la lettre A, comme agent de police, à la lettre Z, comme Zamaron (Fernand), qui fit venir les premières femmes dans la police en 1946, en passant par Bertillon (Alphonse), créateur des fiches anthropométriques, les Empreintes génétiques, ou Vidocq, le truand devenu policier. Un savoureux chapitre sur l'argot de la police apprendra aussi au lecteur qu'un "saute dessus" est une interpellation, qu'un "beau crâne" est un malfaiteur réputé ou qu'un "bitumard" est le guide des rues de Paris dont dispose tout bon gardien de la paix pour renseigner le "pékin" (quidam non policier).

Le livre est préfacé par l'actuel Premier ministre Dominique de Villepin et contient un avant-propos de Nicolas Sarkozy rédigé lors du retour de ce dernier au ministère de la place Beauvau.

-------

Michel Aubouin, Arnaud Teyssier et Jean Tulard, Histoire et dictionnaire de la police du Moyen Age à nos jours (Éditions Bouquins / Robert Laffont).