Driss Chraïbi
Driss Chraïbi

Driss Chraïbi est né le 15 juillet 1926 à El-Jadida (ex-Mazagan, située à centaine de km de Casablanca), dans une riche famille de négociants et dans un Maroc alors sous Protectorat français. Il fréquente d'abord l'école coranique puis l'école française et le lycée Lyautey de Casablanca avant de venir étudier la chimie à Paris en septembre 1945. Il obtient son diplôme d'ingénieur chimiste en 1950, s'intéresse un temps à la neuro-psychiatrie, mais se tourne finalement vers la littérature.

Adoptant le français comme langue d'écriture, Driss Chraïbi publie en 1954 un premier roman autobiographique, Passé simple, très critique envers l'Islam et les traditions de la société patriarcale marocaine de cette époque. Le livre est bien accueilli en France mais fera scandale au Maroc et l'auteur devra attendre une quinzaine d'années avant qu'une nouvelle génération d'intellectuels marocains (Rachid Boudjedra, Tahar ben Jelloun,...), notamment à travers la revue Souffle, lui accorde la reconnaissance qui lui est dûe. Le second livre de Driss Chraïbi, Les Boucs, publié l'année suivante, aborde lui le thème du déracinement et de la condition des travailleurs maghrébins immigrés en France.

En 1959, après avoir exercé divers métiers et voyagé en Europe, Driss Chraïbi devient journaliste-producteur à Radio-France, responsable notamment des dramatiques sur France-Culture. Il exercera cette activité en parallèle à sa carrière littéraire jusqu'à la fin des années '80. Il enseignera aussi quelque temps dans les années '70 à l'Université Laval, au Québec.

Driss Chraibi est l'auteur d'une vingtaine de romans et récits, pour la plupart consacrés à l'histoire du Maroc, au colonialisme, à l'Islam et à la condition des femmes arabes. Plusieurs de ses derniers ouvrages sont des romans policiers dont le personnage central est un drôlatique "Inspecteur Ali" qui mêne des enquêtes dans le Maroc contemporain. Parmi ses livres les plus connus, citons notamment, outre Passé simple et Les Boucs: La Foule (1961), Succession ouverte (1962), Un Ami viendra vous voir (1967), La Civilisation, ma mère ! (1972), Mort au Canada (1975), Une enquête au pays (1981), La Mère du printemps (1981), Naissance à l'Aube (1986), L'inspecteur Ali (1991), Une place au soleil (1993), L'homme du livre (1995) et son autobiographie en deux volumes: Lu, vu, entendu (1998) et Le monde à côté (2001).

Driss Chraïbi a reçu de nombreux prix littéraires français et marocains pour son oeuvre, dont le Prix de l'Afrique méditerranéenne en 1973 et le Prix de l'amitié franco-arabe en 1981. Il est décédé le 1er avril 2007 dans sa maison de Crest (Drôme), à l'âge de 81 ans, et inhumé au cimetière des Chouhada à Casablanca.