Ed McBain
Ed McBain

Né le 15 octobre 1926 à New York dans une famille d'immigrés italiens, Ed McBain — de son vrai nom Salvatore Lombino — entame des études d'Art avant de s'engager dans la Marine américaine pendant la seconde guerre mondiale. Démobilisé après deux années de service, il reprend en 1946 ses études au Hunter College d'où il sort avec une licence d'Art en 1950.

Ed McBain enseigne ensuite l'anglais pendant quelques mois dans un lycée technique new-yorkais, mais il ne tarde pas à démissionner et enchaîne divers jobs: standardiste, vendeur de homards, lecteur pour la maison d'édition Scott-Meredith, etc. Il commence parallèlement à publier sous divers pseudonymes ses premières nouvelles noires et de science-fiction dans des pulps magazines. Son premier livre publié, en 1952, est un roman de science fiction pour enfants intitulé Find The Feathered Serpent.

En 1954, Ed McBain s'inspire de son expérience dans l'enseignement pour publier, sous le pseudonyme de Evan Hunter, un premier grand roman noir intitulé Blackboard Jungle (Graine de violence). Ce livre sur les jeunes délinquants new-yorkais de l'époque sera porté à l'écran l'année suivante par Richard Brooks. Ed McBain signe alors avec les éditions Permabooks un contrat pour une série de trois livres et publie coup sur coup en 1956 Cop Hater (Du Balai), The Mugger (Le Sonneur) et The Pusher (Le Fourgue). Trois polars où commence à apparaître la galerie de personnages du commissariat du 87ème district de la ville d'Isola (ville imaginaire qui ressemble beaucoup à New York), dont la vedette est Steve Carella, un inspecteur au grand coeur dont la ravissante femme est sourde et muette. Suivront jusqu'à Fiddlers ! (Jouez Violons, 2005) plus d'une cinquantaine de titres consacrés aux enquêtes effectuées par ce commissariat américain. Collant au plus près à la réalité sociale et à l'évolution des moeurs, Ed McBain y déroule des intrigues qui scannent littéralement la société américaine de la seconde moitié du XXe siècle. La saga du 87e district, qui inspirera la série télévisée culte Hill Street Blues, a été publiée en 1999 en français dans une édition intégrale de 8 volumes par les éditions Omnibus.

Ecrivain prolifique, Ed McBain est l'auteur sous différents pseudonymes (Evan Hunter, Curt J. Cannon, Ezra Hannon, Hunt Collins, Richard Marsten,...) de plus de 120 romans ou nouvelles. À partir de 1977, il crée notamment un autre personnage récurrent, l'avocat Matthew Hope, résident de Calusa (Floride), qui sera le héros de treize romans. Il a également écrit ou co-écrit plusieurs scénarios pour la télévision (L'Homme de fer, Columbo,...) et le cinéma, dont le plus connu est sans conteste Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock, d'après une nouvelle de Daphné du Maurier. Ses ouvrages se sont vendus au total à plus de 100 millions d'exemplaires de par le monde et ont reçu de nombreux prix littéraires comme entre autres le "Master Award" de l'Association des auteurs américains de littérature policière et le "Diamond Dagger" de l'Association des auteurs britanniques de littérature policière. Parmi ses meilleurs romans, citons notamment Rançons sur un thème mineur (porté à l'écran en 1963 par Akira Kurosawa sous le titre de Entre le ciel et l'enfer), Adieu Cousine, Soupe au poulet, Dix plus un, Le Sourdingue, Trop tard pour mourir, Isola Blues, La Rousse, Le Temps du châtiment, Le Paradis des Ratés, Huit chevaux noirs, Conversations privilégiées, Le Dément à lunettes, Mister Bundwing, Cash Cash et Downtown.

Ed McBain est décédé le 6 juillet 2005, à l'âge de 79 ans, des suites d'un cancer du larynx.