Yvan Audouard
Yvan Audouard

Écrivain humoriste, conteur, dialoguiste et rédacteur du Canard Enchaîné, Yvan Audouard est né en 1914 à Saïgon. Son père est militaire, sa mère libraire. Il passe son enfance à Nîmes et à Arles puis suit des études de Lettres et de Philosophie à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon.

De la fin des années '30 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, Yvan Audouard exerce le métier de professeur d'anglais dans plusieurs lycées à Bordeaux et à Arles. Pendant la guerre, il travaille comme journaliste pour Le Journal de Lyon puis, sous le pseudonyme de François Fontvieille, pour Franc-Tireur. À la Libération, il collabore à divers organes de presse parisiens, dont Paris-Presse, Paris-Jour et l'ex ORTF. Il rejoint ensuite le Canard Enchaîné où il travaille jusqu'à la fin de sa carrière, soit une trentaine d'années, en tenant notamment La boîte à images, une chronique télé très critique et Sur l'Album de la Comtesse.

Yvan Audouard a publié plusieurs livres d'impertinence et de citations humoristiques comme La connerie n'est plus ce qu'elle était, des pamphlets comme Lettre aux cons, ainsi que plusieurs ouvrages consacrés à la Provence, dont notamment Le sabre de mon père où il raconte son enfance. Lauréat du Grand Prix de l'humour (1953), du Prix Rabelais (1956) et du Prix Paul Léautaud 1994, il a aussi écrit les dialogues d'une vingtaine de films des années '60 (Tartarin de Tarascon, D'où viens-tu Johny ?, Le temps des doryphores, etc.) joués entre autres par Fernandel, Lino Ventura, Eddie Constantine ou Johny Hallyday. La maison d'édition marseillaise L'Ecailler du Sud a réédité en 2004 son premier roman policier, Antoine le vertueux.

Yvan Audouard est décédé le 21 mars 2004 à l'âge de 90 ans.