Hélé Béji
Hélé Béji

Hélé Béji est née en 1948 à Tunis. Agrégée de lettres modernes, elle a enseigné la littérature à l'université de Tunis, avant de travailler à l'Unesco puis de fonder, en 1997, le Collège International de Tunis.

Ses recherches portent sur l'anthropologie de la décolonisation et sur les rapprochements entre la femme occidentale et la femme orientale. Elle se fonde sur son propre itinéraire, née dans une société musulmane au sein d'une famille tolérante "qui a pu observer les traditions sans en subir les contraintes ni les interdits".

Hélé Béji est l'auteur de plusieurs essais et récits, dont notamment Le Désenchantement national (Maspero, 1982), L'Oeil du jour (Maurice Nadeau, 1985), Itinéraire de Paris à Tunis (Noël Blandin, 1992), L'Imposture culturelle (Stock, 1997), Une Force qui demeure (Arléa, 2006) et Nous, décolonisés (Arléa, 2008). Elle a également participé à divers ouvrages collectifs sur les questions du monde arabe et a publié de nombreux articles dans les revues Le Débat et Esprit.