Grzegorz Rosinski
Grzegorz Rosinski

Illustrateur et Dessinateur de BD, Grzegorz Rosinski est né le 3 Août 1941 à Stalowa Wola (Sud-est de la Pologne).

Il découvre la Bande Dessinée dans le journal Vaillant (futur Pif, diffusé à l'époque par le Parti Communiste). Il commence à dessiner ses premières planches dès l'âge de seize ans et devient rédacteur en chef d'un petit journal consacré au scoutisme. De 1961 à 1967, il suit les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie.

Diplôme d'Arts graphiques en poche, Grzegorz Rosinski se lance immédiatement dans la création, contribuant au développement naissant de la Bande Dessinée polonaise. Il réalise de très nombreuses pochettes de disques et illustre des livres scolaires et des romans. De 1968 à 1976, il ne dessine pas moins d'une vingtaine d'albums (essentiellement des récits policiers et d'aventures) pour les éditions polonaises "Sport et Tourisme", puis de nombreux récits historiques et de science-fiction pour le premier magazine polonais de BD, Relax, dont il assure aussi la direction artistique.

En 1976, Grzegorz Rosinski part se perfectionner en Belgique. Il y rencontre Jean Van Hamme et André-Paul Duchâteau qui l'aideront à lancer sa carrière. Il place d'abord, parfois sous le pseudonyme de "Rosek", quelques histoires dans les magazines Le Trombone illustré, Tintin et Spirou. Avec Jean Van Hamme, il publie surtout en 1977, dans Tintin, la première histoire de Thorgal (La Magicienne trahie). C'est le début d'une saga qui aboutit à ce jour à une trentaine d'albums best-sellers publiés par les Éditions du Lombard.

En 1982, après le coup d'état du général Jaruzelski, Grzegorz Rosinski quitte la Pologne et s'installe en Belgique. En 1986, toujours avec Van Hamme, il réalise pour la revue A Suivre une BD intitulée Le grand pouvoir du Chninkel, qui confirme sa place parmi les dessinateurs les plus influents de la bande dessinée européenne. Parallèlement à la saga des Thorgal, il tente aussi de nouvelles expériences dans le domaine de la Science-Fiction et du Western, et travaille entre autres avec André-Paul Duchâteau pour Hans, Jean Dufaux pour La Complainte des Landes perdues ou encore Yves Sente pour La Vengeance du comte Skarbek.

Maintes fois récompensé, naturalisé belge et vivant désormais en Suisse, Grzegorz Rosinski poursuit son oeuvre en puriste et en perfectionniste qui réalise lui-même l'encrage et le lettrage de ses albums. Son univers graphique très coloré et son usage très personnel de diverses techniques (gouache, pastel, crayon, encre, etc.) font de ses illustrations de véritables petits tableaux de maître.