Capitale du Livre
Capitale du Livre

Le Comité de sélection de l'UNESCO et des principales associations professionnelles internationales du monde du livre — Union Internationale des Éditeurs (UIE), Fédération Internationale des Librairies (IBF) et Fédération Internationale des Associations de Bibliothécaires (IFLA) — a désigné Ljubljana comme Capitale mondiale du livre pour l'année 2010. En concurrence avec Guadalajara (Mexique), Lisbonne (Portugal), Riga (Lettonie), Saint-Pétersbourg (Russie), Vienne (Autriche) et Wellignton (Nouvelle-Zélande), la capitale de la Slovénie a été choisie pour "la qualité de sa candidature, ainsi que la variété et le caractère complet de son programme, largement appuyé, de manière enthousiaste, par toutes les parties prenantes de la chaine du livre (éditeurs, bibliothécaires, libraires)", selon le Comité de sélection.

Ljubljana est la dixième ville sélectionnée depuis la résolution de la Conférence générale de l'UNESCO établissant l'élection annuelle d'une ville Capitale mondiale du livre. Elle succède à Beyrouth (Liban, 2009), Amsterdam (Pays-Bas, 2008), Bogota (Colombie, 2007), Turin (Italie, 2006), Montréal (Canada, 2005), Anvers (Belgique, 2004), New Delhi (Inde, 2003), Alexandrie (Egypte, 2002) et Madrid (Espagne, 2001).

Le concept de Capitale mondiale du livre a été lancé en 2001 à la suite de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, initié lui en 1996, qui célèbre chaque année le livre, la lecture et les écrivains. L'élection d'une ville constitue un simple acte de reconnaissance symbolique qui n'entraîne aucune implication budgétaire. Il s'agit simplement de faire connaître le meilleur programme proposé par une ville en faveur du livre et de la lecture. La manifestation couvre toute la période comprise entre deux Journées mondiales du livre, c'est-à-dire le 23 avril, date où il est de tradition en Catalogne d'offrir une rose pour l'achat d'un livre.